Stefan Aaron, pianiste sur tapis volant

Par @Culturebox
Publié le 29/07/2014 à 16H07
Stefan Aaron joue du piano au-dessus de l'aéroport de Munich, le 23 juillet 2014.

Stefan Aaron joue du piano au-dessus de l'aéroport de Munich, le 23 juillet 2014.

© CHRISTOF STACHE / AFP

Stefan Aaron n'est pas le plus connu des artistes allemands, mais il pourrait bien rapidement faire le buzz sur internet. Depuis 2011, il installe son piano orange dans des lieux insolites, souvent à plusieurs centaines de mètres d'altitude, pour chanter les chansons de son projet "Orange Piano Tour". Vertige garanti.

Au-dessus de l'aéroport de Munich, la scène est spectaculaire. Sur son tapis volant, dirigé par un hélicoptère, Stefan Aaron interprète sa chanson "Munich Airport Soca". Toutes les précautions ont été prises pour garantir la sécurité du chanteur allemand : le tapis volant, conçu en métal et testé par des spécialistes, est fait pour supporter le poids du chanteur, de son piano, ainsi que de deux voitures. Stefan Aaron a aussi été équipé d'un parachute. La performance a nécessité six mois de préparation.


Ce n'est pas la première fois que le chanteur, qui a sorti ses premières chansons en 2009, se produit dans un lieu insolite. Dans le cadre de son "Orange piano tour", Stefan Aaron a composé des morceaux originaux, destinés à être joués et filmés dans des lieux vertigineux. Son projet a commencé en 2011 dans les Alpes suisses, où il chante "Doing the undoable" à 4200 mètres d'altitude.
 

Plus tard, il chante "Great Wall song" sur la Grande muraille de Chine.
En 2013, il installe son piano en haut de la falaise de Preikestolen en Norvège, à 600 mètres d'altitude, pour interpréter "The Stavanger song", d'après le nom de la ville voisine du rocher.
"J'aime bien l'aventure, dit Stefan Aaron. Pas seulement pour les frissons que je peux ressentir mais parce que je peux travailler avec d'autres personnes sur de nouvelles expériences". Sur le site officiel du "Orange Piano Tour", tous les internautes peuvent proposer le lieu insolite de son prochain clip. Mais le pianiste a déjà une idée de ce que sera son prochain défi. Il projette de jouer, l'année prochaine, sur le toit d'un gratte-ciel, à Dubai ou au Vietnam.