Prince avait des opiacés sur lui lors de sa mort, selon des médias américains

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/04/2016 à 15H01, publié le 28/04/2016 à 12H35
Prince sur scène à Berlin le 5 juillet 2010

Prince sur scène à Berlin le 5 juillet 2010

© Sipa

Le chanteur Prince avait des médicaments opiacés sur lui ainsi qu'à son domicile lorsqu'il a été retrouvé mort au matin du jeudi 21 avril, selon plusieurs médias américains dont CNN, alors que les résultats d'autopsie doivent encore confirmer les circonstances de son décès.

La chaîne d'information CNN a annoncé que des médicaments ont été trouvés sur lui et dans sa résidence de Paisley Park, citant une source policière locale.

Des médicaments anti-douleurs ont été retrouvés sur le lieu du décès du chanteur, renchérit le journal "Star Tribune" de Minneapolis, qui affirme qu'une enquête a été ouverte pour déterminer si ce traitement a pu provoquer la mort de Prince.

L'agence de lutte contre la drogue sollicitée

D'après CNN, l'Agence américaine de lutte contre la drogue a été sollicitée dans le cadre de cette investigation. D'après plusieurs témoignages anonymes cités par le Star Tribune, l'artiste américain avait fait une overdose d'opiacés quelques jours seulement avant sa mort, provoquant l'atterrissage d'urgence de son avion privé.

Âgé de 57 ans, Prince Rogers Nelson, l'un des artistes les plus célèbres et prolifiques de sa génération, avait été hospitalisé à sa descente d'avion, alors qu'il revenait d'Atlanta, où il donnait un concert quelques jours avant sa mort.

Les opiacés, tels que la méthadone ou la morphine, sont des substances dérivées de l'opium prescrites comme anti-douleurs et peuvent engendrer une forte dépendance. Les autorités ont annoncé qu'il faudrait attendre au moins quatre semaines pour connaître les résultats de l'autopsie.