INTERVIEW. "Prince, précurseur, inclassable et solitaire" pour Denis Soula (FIP)

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/04/2016 à 14H56, publié le 22/04/2016 à 11H56
Denis Soula analyse la carrière de Prince sur le plateau du Grand Soir 3

Denis Soula analyse la carrière de Prince sur le plateau du Grand Soir 3

© France 3 / Culturebox

Au soir de la mort de Prince, Denis Soula, réalisateur de "Jazz à FIP" et spécialiste du musicien, revient sur la carrière du "Kid de Minneapolis".

Le chanteur Prince est décédé ce jeudi 21 avril à son domicile, à l'âge de 57 ans. Invité dans le Grand Soir 3, Denis Soula, réalisateur de "Jazz à FIP", lui rend hommage et revient sur la personnalité de cet artiste inclassable.
 
  • Un artiste à part

Il a joué la musique qu'il voulait, de la manière qu'il voulait, sans jamais qu'elle soit commune. C'était un artiste à part, solitaire et génial comme l'était Duke Ellington, Jimi Hendrix, James Brown. Ils jouent ce qu'ils veulent

  • Précoce 
Prince a baigné dans la musique depuis son plus jeune âge, puisque ses parents étaient musiciens.

Très vite, à 14-15 ans, il est devenu professionnel, il joue et vit de sa musique avant même de sortir des albums

  •  Affranchi du système
La liberté de création a toujours été très importante pour Prince. Il a justement profité d'internet pour s'affranchir des maisons de disques.

C'était un des premiers. Il l'a payé très cher parce que pendant longtemps, il a été en bisbille avec sa maison de disques qui l'a empêché de porter son nom. C'est à ce moment-là qu'il a pris le "Love Symbol". Il était un précurseur, comme l'était David Bowie.

  • En phase avec le public
​Les shows de Prince étaient toujours exceptionnels et laissaient le public dans une quasi transe. Imprévisible aussi, le "Kid de Minneapolis" était capable de décider du jour au lendemain d'aller jouer sur une scène. 

Le public était pour lui la chose la plus importante. Il pouvait donner un show exceptionnel dans un bled paumé à San José comme au Grand Palais de Paris où il avait vu un défilé la veille. Ce qui nous rend le plus triste, c'est qu'on ne verra plus de concert de Prince

Denis Soula, réalisateur de "Jazz à Fip"
  • Rivalité avec Michael Jackson : mythe ou réalité
Au lendemain de la mort du chanteur, on revient beaucoup sur la rivalité légendaire qui opposait "Prince" à Michael Jackson, tous deux nés la même année. 

Ces deux artistes sont les deux faces d'une même pièce.
 

  • "Purple Rain" : L'histoire de Prince
C'est le tube de Prince qui a tourné le plus en boucle sur les antennes de radio et qui figure sur toute bonne playlist de fête. "Purple Rain" résume à elle-seule l'histoire intime de Prince

Lui-même disait "It's My song", c'est la chanson qui l'a révélé au monde entier, que le pulic attendait.

Affiche Purple rain © DR


- > La Radio Fip rend hommage aujourd'hui toute la journée à Prince