Prince quitte les services de streaming

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/07/2015 à 11H40, publié le 02/07/2015 à 11H15
Prince au Grammy Awards le 8 février 2015 à Los Angeles

Prince au Grammy Awards le 8 février 2015 à Los Angeles

© Robyn Beck / AFP

Le chanteur et compositeur Prince a ouvert un nouveau chapitre dans ses relations déjà tendues avec internet en retirant sa musique de la plupart des services de streaming, à l'exception de Tidal, propriété du rappeur Jay Z.

Un message publié sur Spotify, le leader du secteur, indique que l'éditeur de la star américaine "a demandé le retrait de sa production sur tous les services de streaming". Il a ajouté : "Nous avons répondu à cette requête et espérons pouvoir y remettre sa musique dès que possible."

Seul Tidal propose encore du Prince

Tidal, relancé cette année par le rappeur Jay Z, est le seul service de streaming qui publiait encore jeudi le légendaire "Purple Rain" (1984). Tidal a tenté, avec un succès mitigé, d'étendre son audience avec un contenu sélectif. Il a ainsi mis en ligne une grande partie du "concert pour la paix" organisé par Prince en mai à Baltimore (est des États-Unis) après les incidents qui ont suivi la mort d'un jeune Noir suite à son interpellation par la police, dans des circonstances non élucidées.

Prince, 57 ans, fervent adepte de la musique en ligne, avait déclaré en 2010 qu'internet était "complètement fini" et avait publié un album seulement sur un CD inséré dans plusieurs journaux européens. Le service streaming - accès illimité à la musique, à la demande - est régulièrment critiqué par de nombreux artistes qui s'estiment mal rémunérés.

Cela n'a pas empêché Prince de mettre gratuitement en ligne mercredi un nouveau morceau sur Soundcloud, prouvant qu'il en a moins contre internet aujourd'hui que contre l'exploitation de sa musique par d'autres que lui.