Le groupe havrais Kaddy and the Keys s'offre son premier album pour Noël

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/12/2016 à 10H12, publié le 20/12/2016 à 10H02
Kaddy and the Keys, un groupe aux influences diverses et variées 

Kaddy and the Keys, un groupe aux influences diverses et variées 

© France 3/Culturebox

Kaddy and the Keys s’est déjà produit sur de nombreuses scènes du bassin havrais où il jouit désormais d’une belle notoriété. Avec "One Life", son tout premier opus, dont la sortie est prévue le 22 décembre, le groupe espère à présent séduire au-delà des frontières de sa région d’origine et toucher une audience plus large.

Kaddy and the keys est né en 2013 d’une rencontre entre des musiciens de "The Sounk" et du groupe "The Agartha Seekers". Ils sont cinq dans cette formation qui a le vent en poupe. Au chant il y a Karidia, dite Kaddy. Elle est accompagnée par Régis à la guitare et Karim à la basse. Les claviers sont la spécialité de Laurent qui a récemment remplacé Lorenzo. Julien, lui, joue de la batterie. Hip hop, reggae, Soul, rock, rythm’n’blues, les influences de chacun donnent un savoureux mélange et font le style Kaddy and the Keys.

Reportage : I. Ganne / M. Saint-Jours / A. Delahaye  

Outre l’aspect musical à proprement parler, Kaddy and the Keys trouve son inspiration et sa couleur dans le partage. Si Kaddy, écrit seule ses textes, en anglais, la musique est composée en commun lors des répétitions. "C’est plus enrichissant de jouer avec d’autres personnes qui apportent d’autres couleurs", estime Régis, le guitariste du groupe qui est aussi professeur de guitare au Centre d’expressions musicales du Havre (CEM). A l’exception de Kaddy, tous les musiciens du groupe ont une vingtaine d’années d’expérience dans la musique.

On est fiers de ce premier album.
C’est un pur bonheur de l’avoir enfin entre les mains 
Julien Petit
Batteur


L’année dernière, Kaddy and the Keys a remporté la deuxième place du concours Talents Musique, dans la catégorie vote du public. Quelques mois plus tard et après deux ans de travail, le groupe est fier de sortir son premier opus cinq titres, baptisé "One Life", et qu’il a entièrement autofinancé.