La reine de la soul Aretha Franklin chantera pour le pape à Philadelphie

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/09/2015 à 09H20, publié le 15/09/2015 à 09H17
Aretha Franklin chante, en juin 2015, à l'occasion d'un office en souvenir de son père et de son frère, les révérends  C.L. et Cecil Franklin, en l'église baptiste New Bethel de Detroit, dans le Michigan. 

Aretha Franklin chante, en juin 2015, à l'occasion d'un office en souvenir de son père et de son frère, les révérends  C.L. et Cecil Franklin, en l'église baptiste New Bethel de Detroit, dans le Michigan. 

© Elizabeth Conley/AP/SIPA

La légende américaine de la soul et du gospel Aretha Franklin et plusieurs autres artistes chanteront pour le pape François à Philadelphie (côte Est des Etats-Unis) le 26 septembre lors des Rencontres mondiales des familles catholiques. Ce festival sera présenté par l'acteur et chanteur Mark Wahlberg.

Aretha Frankilin sera donc l'une des grandes voix qui accueilleront la venue du pape François sur la côté Est des Etats-Unis, en Pennsylvanie, le 26 septembre. Depuis une vingtaine d'années, la chanteuse qui figurait à la fin des années 1960 parmi les personnalités noires américaines les plus connues au monde, s'est faite beaucoup plus discrète et n'apparaît essentiellement que pour des grands concerts de gala de charité ou comme en 2009 à l'occasion de la cérémonie d'assermentation du président Obama. La venue du pape lors de ce festival des Rencontres mondiales des familles catholiques est donc l'une de ces occasions exceptionnelles.

"Une bénédiction" pour l'ancienne chanteuse de gospel

Elle même se dit ravie de l'honorer :  "C'est une vraie bénédiction de chanter en la présence de sa Sainteté" le pape, a réagi dans un communiqué Aretha Franklin, âgée de 73 ans et vainqueur  de 18 Grammy, qui montera sur scène le samedi. Fille d'un pasteur baptiste de Detroit (nord), la chanteuse s'est d'abord fait connaître par des titres religieux. Son premier album, "Songs of Faith" (1956), a été enregistré dans l'église de son père quand elle avait 14 ans.

Le festival sera présenté par l'acteur Mark Wahlberg, un ancien délinquant né dans une famille catholique, reconverti dans la chanson et le cinéma, qui a notamment joué le rôle d'un acteur pornographique dans le film "Boogie Nights"  en 1997. "En tant que catholique, j'attribue mon succès à ma foi", a estimé Mark Wahlberg, qui s'est dit "honoré" de pouvoir accueillir le pape à Philadelphie.

Présents aussi : Wahlberg, The Fray, Juanes ou Andrea Bocelli

Le groupe américain de rock de Denver (Colorado, ouest), The Fray, et le rockeur colombien Juanes sont également attendus sur scène. Juanes a émergé sur la scène rock hispanique depuis l'an 2000 et est connu pour militer contre les mines antipersonnel. Près de la moitié des catholiques américains sont d'origine hispanique.

Pour la partie plus classique du festival joueront un habitué du Vatican, le ténor italien Andrea Bocelli, ainsi que l'orchestre de Philadelphie, conduit  par le Canadien Yannick Nezet-Seguin.

Le festival se tiendra sur le Benjamin Franklin Parkway, la grande artère qui traverse la ville. De 1 à 2 millions de personnes sont attendues pour la messe du pape le lendemain. Le pape doit arriver le 22 septembre à Washington, où il rencontrera le président Barack Obama et donnera un discours très attendu au Congrès. A New York le 25, il s'exprimera devant l'ONU puis se rendra à une cérémonie oecuménique sur le site des attentats du World Trade Center. Il sera les 26 et 27 à Philadelphie.