La mort de Prince a poussé Chaka Khan à traiter sa propre addiction

Par @Culturebox
Publié le 11/07/2016 à 18H44
La chanteuse Chaka Khan sur scène en 2011 au festival Jazz de Montreux.

La chanteuse Chaka Khan sur scène en 2011 au festival Jazz de Montreux.

© Fabrice Coffrini / AFP

La chanteuse américaine Chaka Khan, proche de Prince, a entamé un traitement contre l'addiction aux antidouleurs à la suite de la mort du Kid de Minneapolis. Agée de 63 ans, l'explosive voix soul a précisé être dépendante au médicament antidouleur opiacé (le fentanyl) auquel Prince a succombé le 21 avril dernier.

"Chaka a lutté contre une dépendance aux médicaments antidouleurs et s'est volontairement enrôlée dans un programme pour être en bonne santé et le rester", a expliqué la chanteuse dans un communiqué publié tard dimanche soir.
 
Connue pour sa reprise de la chanson de Prince, "I Feel for You", devenue l'un de ses plus grands tubes, Chaka Khan a également annoncé le report de ses représentations jusqu'en août.

 

Chaka Khan en "rehab" avec sa soeur

Sa soeur Yvonne Stevens (alias Taka Boom) a entamé la cure de désintoxication avec elle. 
 
"En raison de tous nos camarades qui ont perdu leur bataille contre les médicaments", a-t-elle écrit sur Facebook, "nous avons décidé que cela ne serait pas notre sort". Les deux soeurs ont quasiment fini le programme après y avoir participé pendant 28 jours, selon Yvonne Stevens.
 
Le chanteur Prince est mort le 21 avril dans sa résidence de Paisley Park, près de Minneapolis, des suites d'une overdose de Fentanyl, un puissant médicament antidouleur opiacé.
 
Il est la plus célèbre victime du fléau que représente la consommation de médicaments opiacés aux Etats-Unis, qui a causé plus de 26.000 morts en 2014 dans le pays.
 
Chaka Khan, originaire de Chicago, s'est fait connaître dans les années 1970 avec son groupe de funk Rufus.

"Je l'AIMAIS. Le monde l'aimait. Maintenant il est en paix avec son père. Repose en paix, Prince, mon frère", avait-elle écrit après la mort de Prince.