Ben E. King, interprète de "Stand by me", est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/05/2015 à 23H15, publié le 01/05/2015 à 16H43
Ben E. King le 14 juin 2012 à New York, à la cérémonie du Hall of Fame

Ben E. King le 14 juin 2012 à New York, à la cérémonie du Hall of Fame

© Timothy A. Clary / AFP

Le chanteur américain de soul et de rhythm and blues Ben E. King, interprète du célèbre "Stand by me", sorti en 1961, est mort à l'âge de 76 ans, a indiqué son porte-parole vendredi.

Né le 28 septembre 1938 à Henderson, en Caroline du Nord, Ben E. King, de son vrai nom Benjamin Earl Nelson, vivait dans le New Jersey, sur la cote Est américaine. Il est mort de causes naturelles jeudi, a précisé son porte-parole Phil Brown à l'AFP.

Dès son enfance, Ben E. King fréquente le choeur de gospel local. Il a 9 ans quand sa famille quitte la Caroline du Nord pour Harlem. Plus tard, devenu chanteur de rhythm and blues et de soul, il chante dans différents groupes. Membre des Five Crowns, il épate le manager d'une formation alors à la dérive, les Drifters. Résultat : le manager en question vire les membres de son groupe et les remplace par King et ses Five Crowns ! Bientôt, Ben E. King rencontre le succès en solo au début des années 60, grâce à sa chanson porte-bonheur, "Stand by me", qui touchera des générations d'amateurs de musique.

Ben E. King chante "Stand by me" (1961)


La chanson "Stand by me" a été écrite par Ben E. King lui-même, avec Jerry Leiber et Mike Stoller. Elle a fait l'objet de nombreuses reprises, celle de John Lennon en 1975 comptant pami les plus célèbres. Elle figure à la quatrième place des chansons les plus diffusées du 20e siècle à la télévision et la radio américaines, selon la société d'écriture de chansons BMI.

Avant le triomphe de "Stand by me", Ben E. King s'était déjà fait remarquer du grand public avec le célèbre "Spanish Harlem", une chanson signée Jerry Leiber et Phil Spector, qui avait atteint le top 10 des classements de ventes pop.


Ben E. King : "Spanish Harlem" (1961)

À la suite de ces deux gros succès, Ben E. King enregistre cinq albums jusqu'en 1967, mais ne retrouvera pas l'engouement des débuts, n'ayant pas pu rééditer un tube aussi porteur que "Stand by me". S'engouffrant dans la grande mode du disco, il retrouve un certain succès avec "Supernatural Thing" en 1975.
 

Ben E. King : "Supernatural Thing Part I et II" (1975), sorti chez Atlantic dans l'album "Supernatural"

 

En 1982, King s'offre une tournée avec les Drifters. En 1986, "Stand by me" séduit une nouvelle génération à la faveur du film du même titre, réalisé par Rob Reiner.

Ben E. King n'a jamais annoncé sa retraite. Il a sorti un dernier album en 2006 et a continué de se produire en tournée.

Réaction

Gary U.S. Bonds, chanteur de R&B et ancien acolyte de Ben E. King, a écrit sur sa page Facebook que ce dernier était "l'une des âmes plus douces, gentilles et talentueuses qu'(il a) eu le privilège de connaître et de compter parmi mes amis depuis plus de 50 ans (...) Merci Ben E. pour ton amitié et le superbe héritage que tu as laissé."