Résolument populaire et underground, Pere Ubu a gagné de haute lutte son insaisissabilité : groupe de rock, pre-punk et post-punk (on a aussi dit "art punk"), avec à sa tête "l’abominable" David Thomas.

Homme de tête et de théâtre, avec une impressionnante voix de tête qui vrille, noyaute et admoneste, satiriste gardant une tendresse particulière pour la grandeur épique du réseau routier, pour l’exotisme et ses stupéfactions, et pour les oiseaux par déraison, il a fait passer sa musique par tous les stades. Tour à tour cristalline et ténébreuse, fringante et sinueuse. Nerveuse, toujours. Zébrée nde riffs de guitare cisailleurs, d’une mécanique déréglée de claviers chimériques, de rythmiques trépidantes et épileptiques, mêlant ritournelles rêveuses et dissonances abstraites et synthétiques… Sans doute plus alternative que rock.

Distribution

  • Date 15 février 2014
  • Durée 1h 30min
  • Genre Musique
  • Production Oléo Films
  • Formation David Thomas - voix / Keith Moline - guitare / Robert Wheeler - synthétiseur / Michele Temple - basse / Steve Mehlman - batterie / Gargarin - effets électroniques
A lire aussi

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !