Vieilles Charrues : des contrôles renforcés sur les titres d'accès et les véhicules

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/07/2016 à 15H05, publié le 15/07/2016 à 14H36
L'entrée du site des Vieilles Charrues le 14 juillet 2016

L'entrée du site des Vieilles Charrues le 14 juillet 2016

© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Suite à l'attaque terroriste survenue jeudi soir à Nice, dont le bilan provisoire est de 84 morts, une conférence de presse était organisée à la mi-journée aux Vieilles Charrues (Finistère). Le plus grand festival de France a revu son dispositif "à la marge", ayant déjà intégrée la menace terroriste lors des préparatifs.

"Nous sommes sous le choc", assure Jérôme Tréhorel, le directeur général des Vieilles Charrues. "C'est dans un état de stupeur que nous avons appris cet acte inqualifiable hier soir", explique-t-il en conférence de presse à la mi-journée à Carhaix (Finistère). Le plus grand festival de France, qui attend environ 70.000 festivaliers ce vendredi, a fait le point avec la sous-préfecture sur son dispositif de sécurité. "Le festival est maintenu. Dans la soirée de jeudi, des équipes ont fait le tour du site, affirme Jérôme Tréhorel. Depuis ce matin, il y a un renforcement du contrôle des véhicules et des titres d'accès sur l'ensemble des points d'arrivée à proximité du festival". Précisant que "le dispositif ne pouvait pas être entièrement dévoilé pour des raisons de confidentialité", le directeur général déclare : "Malgré ce qui se passe, il n'y a pas de révolution dans notre dispositif de sécurité".


Un dispositif de sécurité déjà renforcé

L'équipe des Vieilles Charrues rappelle : "Cette année, le dispositif prévu était déjà beaucoup plus important que celui des années passées", en raison des attentats terroristes qui ont frappé la France en 2015. "Auparavant, 600 agents, 250 secouristes et une cinquantaine de médecins et infirmiers étaient présents sur le site, dénombre le directeur général. Cette année, plus de 700 agents sont mobilisés." Des fouilles systématiques à l'entrée du site ont été mises en place pour la première fois aux Vieilles Charrues. "Les palpations et fouilles ont été renforcées partout, y compris pour les entrées VIP et la technique", complète Jérôme Tréhorel. D'après la gendarmerie, le risque d'attentat terroriste a été anticipé avec "le positionnement d'une antenne du GIGN, prête à intervenir en cas d'attentat".

Une minute de silence prévue ce soir

Avant le concert de Michel Polnareff, qui se déroulera ce vendredi soir à 19 heures sur la grande scène des Vieilles Charrues, une minute de silence est prévue. Parmi les artistes devant se produire au festival d'ici dimanche, dont le groupe niçois Hyphen Hyphen, aucune annulation n'est prévue pour le moment.

Toutes les informations sur l'attentat de Nice sur France TV Info.