Vieilles Charrues

du 13 au 16 juillet 2017

Elton John, Vanessa Paradis, Stromae, têtes d'affiche des Vieilles Charrues

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/06/2015 à 14H10, publié le 15/07/2014 à 09H42
Elton John, le 12 juillet 2014, à Kiel en Allemangne

Elton John, le 12 juillet 2014, à Kiel en Allemangne

© OLAF MALZAHN

De Stromae, Vanessa Paradis, Elton John à Shaka Ponk en passant par Christine and the Queens et Arctic Monkeys, les Vieilles Charrues vont brasser de jeudi à dimanche, à Carhaix, couleurs musicales, stars et talents en herbe à l'occasion de la 23e édition de ce festival, destination phare du rock français.

Pendant quatre jours, la plaine de Kerampuilh et ses quatre scènes vont résonner d'une quarantaine de concerts auxquels sont attendus 200.000 fans. "Comme d'habitude, c'est une programmation hyper large, on retrouve de la chanson, de l'électro, de la musique traditionnelle, de la pop, du folk...", a expliqué à l'AFP l'un des programmateurs du festival, Jean-Jacques Toux. "On a un peu toutes les couleurs musicales, cette diversité dans les couleurs artistiques est un peu notre marque de fabrique", a-t-il ajouté. 
Vendredi et samedi, concerts déjà complets

Vendredi et samedi affichent complet. Journées où les principales têtes d'affiche se produiront, à commencer, vendredi, par Elton John, fidèle à un engagement formulé en 2013. Alors qu'il devait venir se produire à Carhaix, Sir Elton John avait été contraint de déclarer forfait, en 2013, pour cause d'appendicite aiguë. Mais il avait promis d'être de la partie cette année. Il précèdera sur la grande scène la star belge, Stromae. Entre les deux, juste le temps de courir applaudir le Brestois Miossec.

Sur scène samedi, le programme est alléchant : Julien Doré, Shaka Ponk, Bertrand Cantat et son groupe Détroit, et Arctic Monkeys. Le groupe rock de Sheffield (nord de l'Angleterre) se produira pour la première fois à Carhaix. "C'est un groupe qu'on adore et qu'on n'avait pas réussi jusqu'alors à épingler à notre programmation. Pour nous, c'est un énorme groupe sur scène, qui a pris de l'ampleur avec son dernier album", commente Jean-Jacques Toux, qui, lors de la présentation du festival, en décembre 2013, avait déclaré que les quatre Anglais, "sur scène, transcendaient littéralement les foules". Autre temps fort : l'Anglais Benjamin Clementine qui a envoûté les Eurockéennes de Belfort.

Mais jeudi, c'est à Vanessa Paradis, sacrée artiste-féminine de l'année 2013, que reviendra l'honneur de lancer le festival de Carhaix, fief d'un des leaders des Bonnets rouges, Christian Troadec, le maire de cette ville de centre-Bretagne. Une journée elle aussi riche en termes d'artistes - The Black Keys, eux aussi pour la première fois à Carhaix, Indochine, les Lillois Skip The Use, et deux pépites de la scène française: HollySiz, alias Cécile Cassel, et la charismatique Christine and the Queens.

Des pépites à découvrir 

Mais les Vieilles Charrues, ce sont aussi de jeunes pousses plus confidentielles, telles le groupe colombien Crew Peligrosos, un collectif hip-hop originaire de Medellin. Le collectif, qui vit dans le quartier d'Aranjuez, a lancé sa propre école pour maintenir les jeunes hors de la rue. "On a hâte de le faire découvrir", se réjouit le programmateur.

Le festival se terminera dimanche, avec notamment Christophe et Etienne Daho, et l'on aura l'occasion de découvrir ou redécouvir Lily Allen ainsi que les six Belges de Girls in Hawaii qui, de retour après plusieurs années de silence radio, devraient donner toute la mesure de leur pop rock ciselé sur scène.

A signaler : la première édition à Carhaix du West Web Festival qui se tiendra les 17 et 18 juillet, durant les Vieilles Charrues, avec des tables rondes et des conférences autour du thème de l'internet avant que ne démarrent les concerts.