Neil Young aux Vieilles Charrues, un vieux rêve des organisateurs devenu réalité

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/06/2015 à 14H13, publié le 22/07/2013 à 12H32
Neil Young & Crazy Horse, le 20 juillet 2013 à Carhaix (Finistère)

Neil Young & Crazy Horse, le 20 juillet 2013 à Carhaix (Finistère)

© FRED TANNEAU / AFP

Neil Young à Carhaix c’était le concert évènement de ces Vieilles Charrues 2013. A 67 ans ce monstre sacré du rock accompagné de ses fidèles comparses de Crazy Horse a livré un concert digne de sa légende. Ses fans ont applaudi, tout comme les organisateurs qui espéraient ce moment depuis 15 ans.

Ils étaient 65000 samedi soir sur la prairie de Kerampuilh à attendre l’entrée en scène de Neil Young. Parmi eux de nombreux fans bien sûr mais aussi un public plus jeune curieux de découvrir cette légende du rock.
 
Entièrement vêtu de noir, chapeau vissé sur la tête, le Canadien a tout de suite donné le ton avec une version de quatorze minutes de "Love and only love" très électrique avec Billy Talbot et Franck Sampedro, ses deux fidèles comparses de Crazy Horse qui le suivent depuis 1969.
 
C’était parti pour 2H20 de concert avec au programme des titres de son dernier album "Psychedelic Pill"  avant de replonger dans les seventies et ses mélodies country-folk comme "Heart of Gold" extrait du mythique album "Harvest", le plus grand succès de Neil Young, classé en 2003 par le magazine "Rolling Stones", 78ème sur les 500 meilleurs albums de tous les temps !
 
Enfin petit moment de grâce sur Carhaix quand le "guitar heroe" a offert au public une très belle version de "Blowin’in the wind" de Bob Dylan, qui avait tellement déçu ici-même l’an dernier.
 
Reportage : Y.Sohier, B.Le Vaillant  
 
 
Le rêve de Jean-Philippe Quignon
 
Voir Neil Young monter un jour sur la grande scène Glenmor, Jean-Philippe Quignon en a rêvé pendant 15 ans. Mais voilà le co-président des Vieilles Charrues s’en est allé en septembre dernier terrassé par un cancer. Il n’aura jamais vu son rêve se réaliser. Alors juste avant le concert les organisateurs avaient le blues.
 
Reportage : J.Le Bot, Y.Sohier, J.Bodenes
 
Après Carhaix direction la Suisse et les bords du Léman pour Neil Young et Crazy Horse qui se produiront mardi 23 juillet au Paléo Festival de Nyon.