Fréquentation en baisse aux Vieilles Charrues : une première

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/06/2015 à 14H13, publié le 22/07/2013 à 15H03
Le chanteur Féfé lors de son concert aux Vieilles Charrues le 20 juillet 2013

Le chanteur Féfé lors de son concert aux Vieilles Charrues le 20 juillet 2013

© FRED TANNEAU / AFP

C'est l'heure du bilan à Carhaix et cette édition 2013 restera en demi-teinte. Pour la première fois de son histoire le plus grand festival de France enregistre une baisse de la fréquentation et termine déficitaire.

Le festival des Vieilles Charrues a enregistré, pour la première fois de ses 22 ans d'histoire, un déficit de 10.000 entrées payantes pour l'édition 2013, avec 160.000 contre 170.000 attendues pour atteindre l'équilibre financier, ont annoncé dimanche les organisateurs.
"C'est la première fois qu'on est en-dessous de la jauge", a reconnu Jean-Luc Martin, président du festival, tout en annonçant la tenue des Vieilles Charrues 2014, qui auront lieu du 17 au 20 juillet.
Et avec cette fois la présence d'Elton John, qui a annulé à la dernière minute son passage programmé le 19 juillet dernier en raison d'une crise d'appendicite aiguë, mais qui s'est engagé à revenir en 2014.

Outre la crise économique, Jean-Luc Martin a expliqué cette baisse de fréquentation, passée de 188.000 entrées payantes en 2012 (244.000 en tout avec les invitations), à 160.000 cette année (208.000 en tout), par la concurrence et le "nombre accru de festivals, 350 aujourd'hui en France, avec tous de bonnes programmations".
"C'est un bon filon pour les artistes, pour réussir à vivre et à continuer de créer", s'est-il néanmoins félicité.
"Aux Vieilles Charrues, au fil des ans, on a mis la barre très haut et le public est peut-être aussi un peu blasé", a-t-il ajouté. "Le but pour nous n'est pas d'être le plus gros festival mais le plus magique, de faire rêver", a-t-il souligné, indiquant que les Vieilles Charrues restaient encore, de loin, le plus important festival musical de France.

Reportage : T.Kermarrec
Voyant les premiers résultats décevants des concerts en France début 2013, les organisateurs ont indiqué avoir baissé la jauge de rentabilité de la cuvée 2013 de 185.000 entrées payantes initialement prévues à 170.000, limitant ainsi leur déficit, que la trésorerie devrait permettre de surmonter.
Les Vieilles Charrues ont enregistré en 2011 leur plus forte fréquentation depuis la création du festival en 1992, avec 212.000 entrées payantes et 268.000 entrées en tout. Le prix du billet journée pour les Vieilles Charrues en 2013 variait de 41 à 51 euros, les pass trois jours étaient à 106 euros et les pass 4 jours à 155 euros.
"Les mécènes et partenaires représentent 20% de notre budget et nous ont permis de limiter le prix à 41 euros pour vingt concerts par jour", ont souligné les organisateurs.


A lire également sur le site dédié aux Vieilles Charrues de France 3 Bretagne : "Les Vieilles Charrues : un poumon économique en manque d'oxygène ?"