Boogers et ses amplis humains aux Vieilles Charrues

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 20/07/2015 à 18H14, publié le 20/07/2015 à 17H49

Il restera comme l’un des musiciens les plus étonnants de cette édition 2015 du festival de Carhaix. En tout cas pour ceux qui ont eu la surprise de le croiser, micro, guitare et effets en bandoulière. Le spectacle de Boogers repose sur la participation du public à qui il demande de diffuser sa musique le temps d’une étonnante "Ghetto Blaster’s party".

Quand Boogers se déplace, c’est avec 20  grosses radios qui se retrouvent  rapidement  sur les épaules de son public qui est ainsi chargé de diffuser son concert à 200 mètres autour de lui "les gens font ma sono en fait" a-t-il confié à l’équipe de France 3 Bretagne dans la vidéo ci-dessus.

De bonnes ondes


Boogers, alias Stéphane Charasse, a déjà sorti plusieurs albums de musique débrouillarde et sensible dont "Running in the flame" sorti en juin  2014. Son CV hétéroclite montre aussi quelques expériences de batteur, de DJ et … d’animateur radio. Ceci-explique sûrement cela !

Il est aussi  connu pour sa chanson "I Lost My Lungs"  reprise dans une pub d'opérateur téléphonique.