VIDEOS. Robert Plant reprend "Black Dog" et "Whole Lotta Love" de Led Zeppelin

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 17/10/2016 à 12H29, publié le 13/10/2016 à 17H16
Robert Plant sur scène avec ses Sensational Space Shifters.  République Tchèque, Juillet 2016.

Robert Plant sur scène avec ses Sensational Space Shifters.  République Tchèque, Juillet 2016.

© Pavel Nemecek/AP/SIPA

Depuis 2007, Robert Plant refuse obstinément de remonter sur scène avec Led Zeppelin au grand dam des fans du monde entier. Le voir reprendre sur scène des titres de son ancien groupe avec sa formation actuelle les Sensational Space Shifters est donc un évènement. Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Car ses reprises sont d'une audace folle.

En mars dernier, Robert Plant s'est produit au Moody Theatre d'Austin pour l'enregistrement d'un concert de la série Austin City Limits avec son backing band les Sensational Space Shifters, qui l'accompagnait sur son album solo "Lullaby and...The Ceaseless Roar" sorti en 2014.

En attendant la diffusion du concert samedi 15 octobre sur PBS (réseau télé public américain), trois titres avaient été lâchés en guise de teaser. UPDATE 17 OCTOBRE : l'intégralité du show est à retrouver en bas de cet article.

Durant ce show, le chanteur a repris nombre de classiques de son ancien groupe Led Zeppelin, dont "Black Dog" dans une version blues-world échevelée. Regardez.

Un "Whole Lotta Love" à grimper aux rideaux, ce qui n'empêche pas d'enrager

Il a également repris "The Lemon Song" et "Babe I'm Gonna Leave You". Bref, de quoi enrager. Car tous les fans savent qu'il suffirait d'un mot de Robert Plant pour voir (ou revoir) Led Zeppelin sur scène dans toute sa glorieuse puissance. Pour justifier son refus obstiné, son véritable argument depuis 2007 et ce fameux concert unique de reformation au 02 Arena de Londres, est son voeu de ne pas regarder en arrière avec Led Zeppelin mais au contraire d'expérimenter et d'aller de l'avant. Forcément en solo ?

Sa version très blues de "Whole Lotta Love" (ci-dessous), fondue au "I Just Want To Make Love to You" de Willie Dixon, est effectivement à grimper aux rideaux. Mais elle regarde pourtant dans le rétro - aller de l'avant qu'il disait. Surtout, on ne voit pas bien ce qui empêcherait Robert Plant de s'amuser tout autant avec les classiques de Led Zeppelin en compagnie des deux merveilleux musiciens que sont Jimmy Page et John Paul Jones. Ô rage, Ô désespoir.


Avec ses Sensational Space Shifters, Robert Plant a également repris durant ce concert des titres de son album "Lullaby and...The Ceaseless Roar" ainsi que "In The Mood" qui figurait sur son second album solo "The Principles Moments" sorti en 1983.

L'intégralité du show Austin City Limits diffusé sur PBS

Sur les 13 morceaux joués à l'origine durant ce concert pour Austin City Limits, huit ont été retenus pour le show diffusé sur PBS, à regarder en intégralité ci-dessous.


La setlist du show Austin City Limits diffusé sur PBS
1. The Lemon Song
2. Rainbow
3. Black Dog
4. Turn It Up
5. In the Mood
6. Babe, I’m Gonna Leave You
7. Little Maggie
8. I Just Want to Make Love to You” / “Whole Lotta Love