Un documentaire sur Daniel Darc en préparation fait appel au financement participatif

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 07/03/2017 à 16H24
Daniel Darc dans "Pieces of my Life", le documentaire en préparation de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve.

Daniel Darc dans "Pieces of my Life", le documentaire en préparation de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve.

© https://www.facebook.com/DanielDarcPiecesOfMyLife/

Quatre ans après sa disparition le 28 février 2013, Daniel Darc tient encore une place de choix dans bien des coeurs. Des amis s'activent dans l'ombre pour achever un documentaire sur le chanteur et musicien. Les réalisateurs de "Pieces of My Life", Marc Dufaud et Thierry Villeneuve, lancent un financement participatif pour pouvoir terminer ce "rockumentaire" actuellement en phase de montage.

25 ans d'images inédites

"Pieces of My Life est une plongée dans la vie et l'univers de Daniel Darc à travers des images inédites filmées pendant 25 ans", écrivent les co-réalisateurs. Pour autant, soulignent-ils, il ne s'agit pas d'un documentaire d'archives mais d'"un film hybride et inclassable", d'un long-métrage "totalement libre", reflet "d'une façon de vivre fulgurante et pleine d'excès, ponctuée de dérives, jalonnée d'abîmes et d'instants de grâce", avec Paris pour toile de fond.

Un compte de financement participatif a été ouvert sur KissKissBankBank. Objectif : réunir 25.000 euros pour terminer le montage du film. Il reste 47 jours pour atteindre ce but et seuls 19% de la somme ont été atteints à ce jour.

Comme dans toutes les campagnes de crowdfunding, les généreux participants ont droit à des petites attentions selon leurs contributions : votre nom au générique du film, l'affiche du film, une invitation à l'avant-première, un tirage photo inédit (à partir de 100 euros) et même d'assister au montage (pour 300 euros), d'hériter d'un harmonica de Daniel Darc (500 euros) ou de manuscrits et d'effets personnels du songwriter (1000 euros).

 

Un film réalisé en dehors des clous dont la post-production reste à financer

Réalisé selon ses auteurs "en dehors des clous" depuis le début, "loin et hors des circuits usuels et des financements traditionnels" et grâce à la bonne volonté des uns et des autres, ce film est concocté par un réalisateur proche de son sujet.

Marc Dufaud a en effet une longue histoire avec Daniel Darc. Il a notamment réalisé en 1993 "Le Garçon Sauvage" et "Rêve Coeur", qui accompagnait son album "Crève Coeur" en 2004. Il a également participé à l'ouvrage sur le punk écorché vif, "Le saut de l'ange" paru en 2014, avec un chapitre baptisé, déjà, "Pieces of my Life".

"Impliquer via un système de financement participatif tous ceux qui se sentent concernés ou touchés par la trajectoire de Daniel Darc est une bonne façon de faire le film",  écrivent encore Marc Dufaud et Thierry Villeneuve.


"Toute la post-production est à financer, elle a a été budgétisée entre 50 000 et 100 000 euros (une somme très en deçà du coût moyen d'un long métrage, même indépendant), sachant que certains postes sont incontournables et non négociables et d'autres difficiles à chiffrer avec précision :  en montage depuis la fin 2016, nous avons construit l'ossature sur laquelle le film repose. Il reste quelques séquences additionnelles à tourner, des images INA, des photos et des droits musicaux à acheter." Et vous, peut-être, à ajouter au générique.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !