Tuerie du Bataclan : les White Miles vont aussi remonter sur scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/12/2015 à 16H28, publié le 15/12/2015 à 16H27
Medina Rekic (White Miles) sur scène à Leeds le 31 octobre 2015

Medina Rekic (White Miles) sur scène à Leeds le 31 octobre 2015

© Tracey Welch/REX Shutte/SIPA

Le groupe autrichien White Miles, qui avait assuré la première partie du concert des Eagles of Death Metal le soir de l'attentat du Bataclan à Paris le 13 novembre, va remonter sur scène en hommage à un membre de leur tournée assassiné, a-t-il annoncé mardi.

"Notre show à Innsbruck le 17 décembre sera dédié à notre ami disparu Nick Alexander", abattu par des jihadistes alors qu'il vendait des disques et des T-shirts des White Miles dans la salle de concert parisienne, précise le groupe sur son site internet.

"Nous jouons du rock'n roll, c'est ce que nous faisons et cela ne changera jamais. Célébrez la vie !", soulignent les White Miles, un duo originaire de la province du Tyrol (ouest), dont Innsbruck est la capitale.

A la suite du massacre, qui a coûté la vie à 90 personnes pendant le concert des Eagles of Death Metal, le groupe autrichien avait annulé toutes ses dates de concert, comme la formation américaine. Les White Miles devaient notamment se produire au Portugal, en Espagne et en Suisse.

Les Eagles of Death Metal sont pour leur part brièvement remontés sur scène le 7 décembre, pour chanter deux morceaux lors d'un concert de U2 à Paris-Bercy.

Cent-trente personnes au total ont trouvé la mort lors des attaques jihadistes qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre. 
Fake smile (2014)