Trans Musicales de Rennes

du 30 novembre au 04 décembre 2016

Retour en images sur la première soirée des Trans Musicales 2015

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2015 à 18H52, publié le 05/12/2015 à 15H46
Coline, la chanteuse du groupe Inüit en concert le 3 décembre à Rennes (Ille-et-Vilaine) à l'occasion des Trans Musicales 2015

Coline, la chanteuse du groupe Inüit en concert le 3 décembre à Rennes (Ille-et-Vilaine) à l'occasion des Trans Musicales 2015

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

La 37e édition des Trans Musicales de Rennes se poursuit jusqu’à dimanche soir. Un cru 2015 éclectique et foisonnant avec plus de quatre-vingt groupes à découvrir. Retour sur la première soirée du festival avec des valeurs sures mais aussi de belles découvertes comme d’habitude

Au menu de cette première soirée, les Nantais d’Inüit, les Rennais de Her Victor Sof et Simon Carpentier, déjà passés par les Trans en 2008 avec leur premier groupe The Popopopop's ; mais aussi  Code, Superpose et Dream Koala. Une création artistique mêlant électro, dream-pop et musique orchestrale. Un moment de pure poésie sonore.

L’Aire Libre, pépinière de talents

 
Sur la scène de l'Aire Libre, qui a permis au cours des 36 précédentes éditions de lancer, dans l'Hexagone comme en Europe, des dizaines de perles parmi lesquelles Nirvana, Björk ou Stromae, et l'année dernière la Française Jeanne Added, c'est l'électronique qui domine.

Avec notamment chaque jour jusqu’à dimanche Paradis, constitué de Simon Meny et Pierre Rousseau, qui présentera sa pop mêlée de house music et chantée en français. Ou encore la jeune Louise Roam plus habituée aux petits bars parisiens qu’à la scène.