Trans Musicales de Rennes

du 30 novembre au 04 décembre 2016

Courtney Barnett, Kate Tempest et A-Wa électrisent les Trans Musicales

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2014 à 10H48, publié le 05/12/2014 à 10H25
Courtney Barnett aux Trans Musicales de Rennes le 4 décembre 2014

Courtney Barnett aux Trans Musicales de Rennes le 4 décembre 2014

© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Dans des styles bien différents, la rockeuse australienne Courtney Barnett, la rappeuse britannique Kate Tempest et les trois soeurs yéménites de A-Wa ont électrisé jeudi soir la 36e édition des Trans Musicales à Rennes.

Chemise à pois, cheveux tombant sur les yeux et guitare électrique en bandoulière, la brune Courtney Barnett, 26 ans, a asséné les titres rock de ses deux premiers mini-albums. L'ex-serveuse de bar de Melbourne, adoptée depuis plusieurs mois par la critique spécialisée, a livré un concert efficace qui pouvait parfois rappeler les groupes grunge des années 90.

Malgré le froid hivernal, la température a encore grimpé de plusieurs degrés quand a déboulé sur scène la rappeuse et poétesse Kate Tempest, 28 ans, nouvelle sensation du hip-hop britannique. Toute de noire vêtue, arpentant la scène de long en large, elle a scandé ses textes avec une énergie totale et une apparente bonne humeur qui lui a valu de belles ovations.
Kate Tempest aux Trans Musicales de Rennes 2014

Kate Tempest aux Trans Musicales de Rennes 2014

© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Dans un autre registre, les trois soeurs d'A-Wa, des Yéménites installées en Israël qui dépoussièrent des chants traditionnels folk en y insufflant une dose d'électro, ont également ravi les festivaliers. Ceux-ci ont en revanche été plus déroutés, voire pour certains déçus, par la prestation du jeune Américain Raury, 18 ans, présenté comme l'une des possibles "révélations" de ces Trans Musicales.
Raury, 18 ans, le 4 décembre 2014 aux Trans Musicales de Rennes

Raury, 18 ans, le 4 décembre 2014 aux Trans Musicales de Rennes

© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Attendu dans un registre soul et électro, il a livré un show très rock, accompagné d'un bassiste et d'un guitariste adeptes du son lourd. Le jeune homme, son éternel chapeau vissé sur la tête, s'est même lancé dans une inattendue reprise du "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana, comme un hommage au groupe au Kurt Cobain qui avait offert en 1991 l'un des concerts les plus marquants de l'histoire du festival rennais. Déjà repéré par Sony, il doit sortir un album au printemps 2015.

Culturebox vous propose de vivre en live ou en replay les grands moments de ces 36e Trans Musicales qui se poursuivent jusqu'à dimanche soir.