Rencontre avec un touche à tout de talent : Thomas Monica, la guitare au bout des doigts

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/04/2014 à 16H04, publié le 17/04/2014 à 15H25
Thomas Monica lors de sa  prestation en live avec -M- au Zénith

Thomas Monica lors de sa  prestation en live avec -M- au Zénith

© DR

Thomas Monica a 29 ans, habite Besançon, vit nuit et jour avec sa guitare, a accompagné Matthieu Chedid lors d'un concert au Zénith de Paris et reste cool quoi qu'il arrive. Chanteur et guitariste, il travaille en ce moment sur l'enregistrement d'un mini-album.

Il y a des rencontres qui peuvent un jour faire tourner la roue du bonheur. C'est un peu ce qu'a vécu Thomas Monica. En 2013, il participe au concours "Be A Rock Star" lancé par -M-, Paco Rabanne et Black XS. Matthieu Chedid retient sa candidature, Thomas jouera un morceau de son idole sur plusieurs concerts. Une prestation qui séduit illico la maison de disques qui lui commande un mini-album. Il ajoute donc des paroles à la musique, se dote d'un séquenceur et compose de nouveaux titres tout seul dans un studio à la maison

Reportage : C. Jeannin / F. Le Moing / S. Verrier / JP. Maujard 
La guitare, et particulièrement la version électrique de l'instrument, Thomas la côtoie depuis bon nombre d'années. Le travail, la recherche, mais aussi le talent sont réunis au bout de ses doigts. Très doué en studio il assure surtout sur scène. 


Artiste touche à tout, Thomas Monica n'a aucun interdit et expérimente ce qui lui fait envie. Avec sa vision panoramique du son, il crée un projet : "Thomas and The Tangent Universe", mixe une musique électro folk posée sur des vidéos qu'il tourne avec sa petite équipe. Et comme avec Thomas tout se transforme en pépite, ces vidéos remportent très vite des milliers de vues sur You Tube et plusieurs partenariats commerciaux à la clé.

“Japanese Theory” a été tourné à Tokyo en 2011 et met en scène une équipe de Roller derby avec comme titre éponyme “The Girls Are Always Right”