Sur la scène du Bataclan lors de la fusillade, le groupe Eagles of Death Metal met fin à sa tournée

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/11/2015 à 15H49, publié le 14/11/2015 à 14H06
Le groupe Eagles of Death Metal en concert  à Leeds, en Angleterre (31 octobre 2015)

Le groupe Eagles of Death Metal en concert  à Leeds, en Angleterre (31 octobre 2015)

© Danny Payne / Sipa

Quand la fusillade a éclaté, vendredi soir au Bataclan, les Eagles of Death Metal interprétaient leur titre "Kiss of the Devil". Les membres du groupe de rock californien ont pu échapper à la fusillade. Sains et saufs, mais sous le choc, ils ont annulé la suite de leur tournée européenne. Les Deftones, qui devaient leur succéder sur la célèbre scène parisienne, sont aussi rentrés aux États-Unis.

Dans les heures qui ont suivi l'attaque du Bataclan, on ignorait si des membres de la formation et leur équipe faisaient partie des victimes. Vers une heure du matin, l'épouse du batteur Julian Dorio a diffusé un message pour rassurer les fans du groupe : "Mon époux m'a appelée pour dire qu'il m'aimait et qu'il était en sécurité. Tout le monde sur scène a pu s'échapper."

Les rockeurs ont donc échappé au massacre. Mais ils ont mis fin à une tournée qui aurait dû se poursuivre jusqu'au mois de décembre à travers l'Europe. Ils devaient notamment se rendre à Tourcoing ce samedi 14 novembre puis à Nîmes le 7 décembre. Ils ont tout annulé. Ils se sont normalement envolés pour la Californie ce samedi matin.

Vendredi soir, depuis la scène du Bataclan, les membres du groupe ont vite réalisé qu'il se passait quelque chose de grave, après avoir brièvement pensé à des pétards. Dans la nuit, dans un message sur leur page Facebook, ils se disaient "saufs" et exprimaient encore leur inquiétude quant à la sécurité de tous les membres de leur équipe.

Cinq mois après un passage au Trianon, autre temple musical parisien en vogue, Eagles of Death Metal était de retour sur la scène du Bataclan ce vendredi 13 novembre, pour la plus grande joie de leurs fans. Le groupe jouait à guichets fermés. Au moins 80 personnes ont péri dans l'enceinte du Bataclan.

Les Deftones rentrent au pays aussi

Un autre groupe américain, Deftones, qui devait jouer trois fois au Bataclan de samedi à lundi et était présent dans la salle vendredi soir, est également rentré aux États-Unis, selon un responsable de Nous Productions, le producteur du concert de Eagles of Death Metal.

Suivez minute par minute toutes les évolutions de l'actualité sur FranceTV Info