Springsteen remplace Bono à un concert surprise de U2 à New York

Par @Culturebox
Publié le 02/12/2014 à 15H37
The Edge et Bruce Springsteen sur scène à New York le 1er décembre 2014.

The Edge et Bruce Springsteen sur scène à New York le 1er décembre 2014.

© Slaven Vlasic / Getty Images / AFP

Bruce Springsteen et Chris Martin de Coldplay ont pris la place de Bono au micro lundi soir lors d'un concert surprise de U2 à New York destiné à lever des fonds pour la lutte contre le sida. Ce concert gratuit à Times Square n'avait été annoncé que quelques heures avant sa tenue. Encore convalescent après un accident de vélo le mois dernier, Bono n'est pas monté sur scène.

Quatre titres de U2 interprétés par Chris Martin et Springsteen
   
"Les rêves deviennent réalité pour tous les gens, vieux comme jeunes", a déclaré Chris Martin sur la scène installée sous les écrans géants de la célèbre place new-yorkaise, battue par la pluie.
   
Chris Martin, qui cite souvent U2 comme un groupe qui l'a inspiré, a rejoint le guitariste de U2 The Edge et le reste du groupe pour interpréter "With or Without You" et "A Beautiful Day" - en essayant de rester fidèle aux paroles et au style de Bono.
   
Terminant le concert, qui a duré une heure, Bruce Springsteen a fait appel à toute la force de ses émotions pour chanter "Where the Streets Have No Name" avant une interprétation plus sobre de "I Still Haven't Found What I'm Looking For". Laissant derrière lui sa célèbre guitare, Springsteen a fait comme Bono, attrapant le micro pendant que The Edge menait la musique.

Sont apparus sur scène également la chanteuse de country Carrie Underwood et la star du hip hop Kanye West, qui a mélangé énergiquement ses tubes "Stronger" et "Touch the Sky".
Un concert organisé par Red
   
Le concert était organisé par la campagne Red du chanteur Bono. Bono est apparu brièvement dans une vidéo lors du concert, où les stars ont fait la promotion de produits - comme des frites ou du rouge à lèvres - vendus 40 cents, soit le coût d'un traitement quotidien.
   
"Deux cachets par jour, ça suffit pour rester en vie si vous avez le VIH", le virus de l'immunodéficience humaine responsable du sida, a expliqué Bono.

L'ancien président Bill Clinton, qui a expliqué que Bono lui avait demandé de s'exprimer à ce concert, a rappelé qu'en 2014 il y avait davantage de gens à recevoir un traitement que de gens nouvellement diagnostiqués avec le VIH.

En dépit d'appels à faire plus contre le sida, des militants ont accusé l'administration Obama et le Congrès de n'avoir pas augmenté le niveau des fonds contre le sida depuis plusieurs années.