"Sgt. Pepper's'" des Beatles : un croquis de John Lennon pour la pochette mis aux enchères

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/04/2017 à 21H52, publié le 27/04/2017 à 19H42
Détail du croquis de John Lennon retrouvé par les propriétaires de l'ancienne maison du Beatle (1964-68) à Weybridge, en Angleterre

Détail du croquis de John Lennon retrouvé par les propriétaires de l'ancienne maison du Beatle (1964-68) à Weybridge, en Angleterre

© AP / SIPA

Un croquis dessiné par John Lennon pour la pochette de "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band", album révolutionnaire et conceptuel des Beatles considéré comme un monument du rock, doit être proposé aux enchères le 20 mai à New York.

Le croquis en noir et blanc montre deux groupes de quatre silhouettes - les Beatles sur la pochette finale - dont un positionné autour d'une grosse caisse de batterie, au centre de laquelle est inscrit le titre de l'album sorti début juin 1967, il y a presque un demi-siècle...

Trois rangées de petits cercles - représentant des têtes de personnages - sont tracées en haut de la feuille et le nom du groupe est noté en bas. Il a été trouvé dans l'ancienne maison de John Lennon, située dans le sud-est de l'Angleterre, par un ancien propriétaire.

Beatles - Sgt Pepper's lonely hearts club band - croquis John Lennon

© AP / SIPA

Selon la maison d'enchères Julien's Auctions, l'esquisse est estimée entre 40.000 et 60.000 dollars. Paul McCartney a dirigé la conception de la couverture de cet album avec les autres membres du groupe, créant une oeuvre artistique colorée à une époque où les pochettes n'étaient en général que des photos.

Sur la célèbre pochette finale, les Beatles sont photographiés en costumes colorés de fanfare avec en arrière-plan un collage de personnages historiques et contemporains, comme Edgar Allan Poe, Marilyn Monroe et eux-mêmes à leurs débuts.

Beatles - Sgt Pepper's lonely hearts club band - album 1967

© Parlophone

Une couverture qui suscita nombre de théories

À l'époque, cette couverture avait engendré de nombreuses théories sur sa signification, certaines personnes allant même imaginer que Paul McCartney était mort en raison d'une mauvaise interprétation d'un badge qu'il porte sur la photo, les fans effrayés ayant continué ensuite de déceler des indices dans les albums suivants...

D'autres objets, comme le premier piano d'Elvis Presley et une guitare utilisée par la légende du jazz Django Reinhardt lors d'une visite en 1946 à New York, seront également proposés lors de cette vente aux enchères...