Robert Plant veut enregistrer avec Jack White

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 09/09/2014 à 22H07, publié le 09/09/2014 à 20H22
Rpbert Plant au Roundhouse de Londres le 8 septembre 2014.

Rpbert Plant au Roundhouse de Londres le 8 septembre 2014.

© Brian Rasic/REX/REX/SIPA

Lors d'un "chat" sur internet mardi, l'ancien chanteur de Led Zeppelin a révélé qu'il voulait enregistrer avec Jack White. Il s'agit d'un appel du pied très ferme de la part de Robert Plant, qui pourrait se concrétiser rapidement si le fondateur des White Stripes trouve quelques heures dans son agenda surchargé. Une chose est sûre : ce tandem de rêve nous réjouit d'avance.

Alors qu'un fan lui demandait s'il envisageait d'enregistrer un jour avec Jack White, Robert Plant a répondu "J'adore l'esprit flibustier de Jack White, et la façon qu'il a de se faufiler entre les horizons musicaux."

Mais Robert Plant, qui vient de sortir son dixième album solo, le très réussi "Lullaby and... The Caeseless Roar", ne s'est pas contenté de ces compliments, rapporte Rolling Stone qui a révélé l'info. Le chanteur a expliqué qu'il allait se rendre la semaine prochaine à Nashville, où Jack White a élu domicile et monté son label-studio Third Man Records.

Robert Plant a même une idée très précise du morceau qu'il voudrait enregistrer avec lui. "Je voudrais faire un morceau qui s'appelle "Love Me" enregistré à l'origine par The Phantom", a-t-il dit. Notez qu'il s'agit d'un rockabilly enregistré en 1958 ! "De fait, je me rends à Nashville dimanche prochain et je peux le faire lundi matin !", a-t-il ajouté, prenant semble-t-il ses désirs pour des réalités - à moins qu'il ne s'agisse d'une pointe d'humour anglais ?

Seul souci, souligné par Rolling Stone : Jack White est actuellement en tournée aux Etats-Unis. Dimanche il se produit à Columbia dans le Maryland, c'est à dire à plus de mille kilomètres de Nashville. Et lundi, il fait halte à Cleveland (Ohio), à 800 km de son QG. Mais on ne doute pas que ces deux monuments du rock arriveront finalement à se rencontrer. On prie même pour que le voeu de Robert Plant soit exaucé. En attendant une hypothétique reformation scénique de Led Zeppelin qu'il se refuse à faire advenir...