Regardez les Gorillaz jouer "We Got The Power" avec Noel Gallagher

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 07/05/2017 à 14H35, publié le 06/05/2017 à 19H07
Damon Albarn et Noel Gallagher copains comme cochons aux Brit Awards en 2013.

Damon Albarn et Noel Gallagher copains comme cochons aux Brit Awards en 2013.

© John Marshall/AP/SIPA

La sortie du nouvel album des Gorillaz, "Humanz", donne lieu à un nouveau joyeux marathon des plateaux télé. Vendredi soir, en Grande-Bretagne Damon Albarn et Noel Gallagher, ancien ennemis jurés de la Brit Pop au sein de Blur et Oasis, ont joué ensemble au Graham Norton Show. Aux Etats-Unis, le show de Stephen Colbert a dévoilé pour sa part une version inédite de "Feel Good Inc".

Le pouvoir de s'aimer

Il y a quelque chose de cocasse mais aussi de rassurant à voir jouer ensemble des garçons qu'on a vu s'invectiver pendant des années par presse interposée. On a beau savoir que c'était sans doute surjoué et que la "Brit Pop" c'est du passé, on a beau les avoir repérés se tenant par les épaules aux Brit Awards en 2013, voir les anciens rivaux Damon Albarn (Blur) et Noel Gallagher (Oasis) chanter de concert reste absolument réjouissant. C'était le cas vendredi soir sur le plateau du Graham Norton Show, où ils ont interprété l'hymne galvanisant "We Got The Power" (extrait du nouvel album "Humanz") en compagnie du groupe et de Jehnny Beth des Savages. "On a le pouvoir de s'aimer, ok ?", scande-t-elle en français dans le texte...

 

"Feel Good Inc" featuring Stephen Colbert

De l'autre côté de l'Altlantique, le Stephen Colbert Show où le groupe avait joué "Let Me Out" avec Pusha T la semaine passée (voir vidéo ci-dessous), avait réservé une surprise à ses téléspectateurs vendredi. Une version du hit "Feel Good Inc" dans laquelle Stephen Colbert s'invite au micro en remplacement de De La Soul et apparaît sur l'écran en fond de scène. Très drôle. Et une nouvelle preuve de l'amour du rap et du phrasé très au point des animateurs américains (dans lesquels on ajoute bien sûr Jimmy Fallon) - à quand la même chose en France ? 
 

 


En tête des ventes en France

Sorti le 28 avril, "Humanz", le cinquième album des Gorillaz, s'est hissé cette semaine en tête des ventes d'albums (CD et Vinyle) en France. Un album touffu, déroutant au premier abord tant les invités au micro sont nombreux. A la première écoute, on cherche la voix de Damon Albarn comme un phare dans la brume, entre celles de Grace Jones, Pusha T,  Popcaan ou Benjamin Clementine. On cherche le fil rouge aussi, entre le côté dansant, parfois survolté, et les ballades pop plus mélancoliques, entre le rap et l'électronique minimaliste. Et puis, à la troisième écoute, une fois familiarisés, on ne peut plus s'en passer.

Deux dates annoncées à Paris en novembre

A ce stade on a surtout hâte de voir la troupe sur scène. Comme Damon Albarn l'a redit vendredi au Graham Norton Show, la floppée d'invités qui figurent sur l'album seront présents sur la tournée mais pas tous en même temps. "Les invités vont aller et venir. Personne ne sera là sur l'ensemble de la tournée mais nous avons ces incroyables visuels qui feront comme s'ils étaient là", promet-il. Il fait allusion aux projections en fond de scène montrant des invités tels que Mavis Staple ou Danny Brown chanter leur partie durant les concerts. 

Les Gorillaz ont annoncé cette semaine deux dates en France cet automne : les 24 et 25 novembre au Zénith de Paris. Les billets pour la première date s'étant écoulés en quelques heures, une seconde date a été ajoutée vendredi. Les places étant déjà mises en vente, notamment ici, on vous conseille de ne pas traîner.

Le groupe organise son propre festival, Demon Dayz, le 10 juin dans un parc d'attractions à Margate dans le Kent. Un festival de trois scènes, complet dès le jour de la mise en vente des tickets en mars.