Radiohead efface toutes ses traces d'Internet

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/05/2016 à 17H44, publié le 02/05/2016 à 17H23
Buzz groupe Radiohead © AFP

Le groupe britannique Radiohead a petit à petit supprimé tout son contenu de la toile web le week-end dernier. Une disparition qui intrigue les fans et laisse supposer un coup marketing pour la sortie du nouvel album du groupe d'Oxford.

Radiohead aime bien créer des petits évènements lors de la sortie d'un nouvel album et le groupe britannique ne déroge pas à la règle pour son futur disque. Depuis ce week-end, les fans ont pu remarquer que les différents contenus sur le site internet officiel ont été peu à peu supprimés.

Aujourd'hui, il n'y a plus qu'une page blanche sur le site radiohead.com. Même procédé pour le compte Twitter qui compte plus d'un million d'abonnés et qui a été créé en janvier 2010. Idem pour le compte Facebook et la page Google +. Même le compte Twitter du chanteur Thom Yorke, qui avait dévoilé un nouveau titre en solo, est vierge de toute actualité. Cette disparition surprise a étonné les fans qui se sont lancés dans différentes spéculations dont celle d'une sortie du neuvième album plus tôt que prévue.

L'annonce de trois dates en France en mai et juin pour Radiohead avait été suivie par une rumeur de sortie du nouvel album en juin prochain. Mais certains fans ont récemment reçu une mystérieuse carte postale avec le logo du groupe. Un message en anglais y est inscrit : "chante la chanson à six pence qui commence par Brûle la sorcière". "Burn the witch" serait une référence, selon les fans les plus connaisseurs, d'une chanson inédite du groupe datant d'il y a 13 ans. La chanson pourrait se retrouver dans le nouvel album de Radiohead, peut-être enregistré en France.


La culture du buzz depuis deux albums

Plusieurs fans avaient découvert en janvier dernier que le groupe avait créé deux nouvelles entreprises : Dawn Chorus LLP et Dawnnchoruss Ltd. Ce procédé avait été identique pour les sorties surprises des deux derniers albums.

Pour "In Rainbows", sorti en 2007, Radiohead avait créé un énorme buzz en proposant le téléchargement de l'album contre une rémunération libre de l'internaute. Et pour "The King of Limbs", sorti en 2011, le chanteur Thom Yorke, avait distribué des journaux spécifiques chez les disquaires pour promouvoir le CD. Les fans pourront se consoler en attendant avec la chanson inédite offerte par Radiohead pour Noël, écrite à l'origine pour le dernier film James Bond, "Spectre".