L’Américain Trevor Powers n’est pas un joyeux drille, il nous avait mis au courant dès son premier album The Year Of Hibernation (2011), qui traitait de sa dysphorie (un trouble psychologique caractérise par la tristesse, l’anxiété et l’irritabilité).

Pourtant son talent d’écriture affolant et une capacité troublante à retranscrire en musique ses démons intérieurs ont fait de Youth Lagoon un des grands songwriters sous-estimés de ces dernières années. Son deuxième album, Wondrous Bughouse, sorti en début d’année, le classe définitivement dans cette catégorie d’Américains diaboliques qui survolent la sphère pop psychédélique, d’Animal Collective à Deerhunter. Un voyage dans les méandres torturés de la psyché humaine, ça ne se refuse pas.

Distribution

  • Date 02 novembre 2013
  • Durée 50min
  • Production La Blogothèque
  • Groupe Youth Lagoon