Pitchfork Paris, jour 3 : les concerts à voir et revoir

Mis à jour le 01/11/2015 à 00H12, publié le 01/11/2015 à 00H10
Curtis Harding sur la scène du Pitchfork Music Festival à Paris, le 31 octobre 2015.

Curtis Harding sur la scène du Pitchfork Music Festival à Paris, le 31 octobre 2015.

© MTN

L'édition française du Pitchfork Festival s'est clôturée samedi 31 octobre, à la Grande Halle de La Villette (Paris). Culturebox y était et vous propose de vivre en replay les concerts de Ratatat, Run The Jewels, Father John Misty, Curtis Harding, Spiritualized, Unknown Mortal Orchestra et Hinds.

Ratatat

Le duo composé par Evan Mast et Mike Stroud venait défendre sur la grande scène du festival le bien nommé "Magnifique", après cinq longues années de silence.


Run The Jewels

Nouveau tandem fort du hip hip US, Run The Jewels (aka le rappeur d'Atlanta Killer Mike et le producteur new-yorkais El-P) a imposé un flow puissant, des textes engagés et des beats entraînant, le tout avec la déconctraction la plus communicative.


Father John Misty

Ex-Fleet Foxes, le songwriter Josh Tillman est venu chanté les ferveurs de l’amour avec “I Love You, Honeybear”.


Curtis Harding

Révélation des Rencontres Trans Musicales de Rennes en 2014, l'Américain est venu grimé en ce soir d'Halloween pour défendre à La Villette son premier album. Un opus mariant soigneusement rock groovy et soul vintage.


Spiritualized

Entre shoegaze, rock psychédélique et dream pop, la musique de Jason Pierce a fait planer le public du Pitchfork. 


Unknown Mortal Orchestra

Fort de la victoire des All Blacks en finale de la Coupe du Monde de rugby ce samedi 31 octobre, le trio néo-zélandais a transcendé son audience en explorant des territoires musicaux inédits, entre pop et funk.

Hinds

Les quatre jeunes Madrilènes avaient le privilège d'ouvrir cette dernière soirée à la Grande Halle. Nouvelle sensation "garage" en Europe, le quatuor n'a pas manqué d'énergie, alors qu'il achevait sa tournée mondiale après trois semaines de concerts aux États-Unis.