Pitchfork festival 2015 : focus sur l'Opening night et les Afters

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 23/10/2015 à 16H43
Opening et After Parties du Pitchfork 2015 : une plongée dans le grand bain des nouvelles têtes. 

Opening et After Parties du Pitchfork 2015 : une plongée dans le grand bain des nouvelles têtes. 

© saisie écran du clip "Window Pane" de Mild High Club

La grande nouveauté de cette 5e édition du Pitchfork festival parisien c'est l'Opening Night mardi 27 octobre, durant laquelle se produiront une dizaine de groupes dans cinq lieux du 11e arrondissement. C'est ce soir là, ainsi que dans les "Afters" jeudi et vendredi que l'aspect défricheur du festival jouera à plein. Nous avons sélectionné sept groupes à découvrir durant ces trois soirées off.

En ce qui concerne l'Opening Night, mardi 27 octobre de 19h à minuit, un bracelet permet aux festivaliers de déambuler à leur guise dans les différents lieux que sont le Café de la Danse, le Badaboum, la Mécanique Ondulatoire, ainsi que les bars Motel et Dune (adresses et liens en base de page).

Quant aux Afters Parties, labellisées Redbull Music Academy, elles se déroulent les jeudi 29 et vendredi 30 octobre au Trabendo (parc de La Villette) de minuit à 6h du matin.

MILD HIGH CLUB
Collaborateur de Ariel Pink et de Mac DeMarco, ce musicien et chanteur propose une pop psychédélique rêveuse lorgnant vers T-Rex. Embrumé et toujours un peu bancal, pas loin de la berceuse, son style est résolument inclassable, comme son premier album "Timeline" paru le mois dernier. Parce qu'Alex Brettin crève l'écran dans ses clips, avec son humour pince sans rire, on a bien envie de voir de quel bois il se chauffe sur scène.
Quand ? Le Mardi 27 octobre à l'Opening Night - à La Mécanique Ondulatoire, à 19h45
Ecouter l'albumdeezer.com/album/10771444

LA PRIEST
Echappé du groupe Late of The Pier, le jeune surdoué britannique Sam Dust est toujours aussi givré en solo. Sa pop dance mutante refuse de choisir et mélange tout, le funk, la techno et les phénomènes électromagnétiques, dans un grand foutoir et avec un appétit réjouissant. Son premier album paru cet été, "Inja", a été enregistré sur une période de 6 ans et en voyage, de l'Ecosse au Groenland, en passant par l'Islande et la Nouvelle-Zélande. On ne s'étonne donc pas qu'il varie les climats. Son brio en revanche pour faire tenir ensemble toutes ces bribes d'inspiration débridée laisse pantois.
Quand ? Mardi 27 octobre à l'Opening Night - Café de la Danse, à 21h45
Ecouter : l'album "Inji" sur Deezer

GALCHER LUSTWERK
Pourvoyeur de tech-house ultra sensuelle, le New Yorkais Galcher Lustwerk a le pouvoir de vous hisser au paradis direct et à tous les coups. Comme si sa feel good music aérienne, aussi douillette qu'un oreiller de plumes, n'était pas déjà suffisamment addictive, il y ajoute sa voix grave, moite et envoûtante. L'impression d'être drogué sans avoir rien pris, avec un chamane pour vous tenir la main durant le voyage ? C'est l'effet Galcher Lustwerk, qui vous emmènera tard sur le dance-floor, et sans effet secondaire. Qui dit mieux ?
Quand ? Vendredi 30 octobre à l'After Party (Trabendo)
Ecouter : ses deux récents EP sur Deezer

SG LEWIS
A 20 ans, ce jeune anglais s'est déjà mesuré à des pointures puisqu'il s'est fait connaître en remixant Patrice ("Smoke and Mirrors", un carton ), Jessie Ware ("You and I Forever") et Disclosure ("Magnets"). Avec ces derniers, il partage non seulement la maison mère (le label PMR records) mais aussi le don de savoir s'entourer de belles voix en devenir (Owl Eyes, Louis Mattrs sur "No Less" ou JP Cooper sur "Shivers"). Pourtant, son style délicat et velouté penche parfois plus vers les climats crépusculaires à la James Blake que vers le dance-floor ultra efficace des frangins Lawrence.
Quand ? Mardi 27 octobre à l'Opening Night - au Badaboum à 20h
Ecouterhttp://soundcloud.com/sglewis

MURA MASA
Voilà le coup de Coeur absolu de l'équipe de programmateurs parisiens du festival. "C'est un producteur anglais qui produit plein de chanteurs à la SBTRX mais c'est encore mieux que SBTRX", nous assure Julien Catala de Super ! "Comme SG Lewis, il fait partie de la nouvelle scène anglaise post-Disclosure. Sur le titre "Firefly" il a en featuring la chanteuse Nao, présente sur le dernier album de Disclosure et que nous avons programmée seule à la Grande Halle".
Quand ? Le Mardi 27 octobre à l'Opening Night - au Badaboum à 22h15
Ecouter : https://soundcloud.com/muramasamusic

NOSAJ THING
Ce producteur de Los Angeles était plus connu pour son côté hip hop abstrait mais Jason Chung (de son vrai nom) emprunte un chemin plus cérébral et dépouillé sur son troisème album paru en mai, "Fated". Son idée est d'aller à l'essence des morceaux, et si sa mélancolie est plus minimaliste, se situant aux frontières de l'électronica et de l'ambient, le hip-hop spatiam, dénudé jusqu'à l'os, répond toujours présent dans la méthode pour qui sait l'entendre. Chance The Rapper, pour qui il avait produit le génial "Paranoïa" (sur la Mixtape "Acid Rap" de 2013), revient pour un tour de piste sur cet album avec "Cold Stares".
Quand ? Jeudi 29 octobre After Party au Trabendo
Ecouter : soundcloud.com/nosajthing

EMPRESS OF
New yorkaise précoce, Lorely Rodriguez a commencé à écrire des chansons à l'âge de 13 ans. A 17 elle faisait ses beats. A 22 elle se faisait remarquer sur Youtube avec de délicieuses capsules sonores d'une minute. Dotée d'une très belle voix de tête, elle fait aujourd'hui preuve de vrais talents de productrice sur son premier album "Me", une belle collection de pop-songs électroniques sortie mi septembre. Côté paroles, tendez l'oreille : "Water water is a privilege/Just like kids who go to college" chante-t-elle sur le très liquide "Water Water". Dans son dernier clip "How Do You Do it", elle voulait montrer le quotidien pas toujours glamour d'une artiste en tournée. Si le public finit par la couronner pop star aux côtés d'artistes comme Lorde et FKA Twigs, il ne risque pas d'être lobotomisé.
Quand ? Mardi 27 octobre à l'Opening Night - au Café de La Danse, à 20h30
Ecouter : soundcloud.com/empressof

Les cinq lieux de déambulation de l'Opening Night Mardi 27 octobre
Le Café de la Danse -  5 Passage Louis-Philippe Paris 11e
Le Badaboum - 2 bis rue des Taillandiers Paris 11e
La Mécanique Ondulatoire - 8 Passage Thiéré Paris 11e 
Le Motel (bar) - 8 Passage Josset Paris 11e
Le Dune (bar et resto) -  20 rue Keller Paris 11e

Le reste du Pitchfork Festival 2015 se déroule du 29 au 31 octobre Grande Halle de La Villette