Pitchfork Festival 2014 : une édition prometteuse, "festive et fun"

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 23/10/2014 à 23H16, publié le 23/10/2014 à 15H15
La queue s'allonge devant le Pitchfork festival à la Grande Halle de la Villette (Paris).

La queue s'allonge devant le Pitchfork festival à la Grande Halle de la Villette (Paris).

© Vincent Arbelet

Que nous réserve cette nouvelle édition du Pitchfork festival parisien qui se déroule à La Villette du 29 octobre au 1er novembre ? Un maximum d'exclusivités, comme James Blake, Jamie xx ou Belle & Sebastian, frais émoulus de leurs studios. Mais aussi une belle brassée d'artistes débutants sacrément prometteurs comme Movement ou Tobias Jesso Jr. Revue de détails.

L'idée forte de cette édition : que les festivaliers s'amusent et dansent

"Cette année, nous voulions faire une programmation moins intello, plus fun, avec pour objectif que le public s'amuse et danse davantage", souligne Julien Catala, programmateur en chef de l'édition parisienne.
 
Dès l'entrée, le fun est là, avec une nouveauté : un vrai bowling (trois pistes), acheminé spécialement de Hollande. Côté food, les festivaliers sont soignés avec le must des fish & chips (Sunken Chips), des hamburgers (Burger Bros) et des gaufres (Yummy & Guilty Free).
Caribou joue le titre "Our Love" Live sur la radio américaine KCRW
Le rendez-vous des sorciers de l'électronique

Célèbre pour sa ligne exigeante et pointue, le festival mélange cette année à part égale formations électroniques et groupes pop-rock.
 
L'Anglais Caribou, auteur avec "Our Love" d'un des grands albums de 2014 dans un style électronique pop et chaleureux, "symbolise bien la nouvelle couleur du festival", selon Julien Catala. Sa venue (samedi 1er novembre, Grande Halle) en compagnie de trois musiciens sera l'occasion de vérifier que son disque magnifique passe aussi l'épreuve de la scène.
 
Il retrouvera sur place ses grands copains Four Tet (samedi 1er novembre), autre figure de proue de l'électronique actuelle, et Jamie xx (samedi 1er novembre),  qui a réussi à s'extraire des studios où il travaille d'arrache-pied à la fois au prochain album de The xx et à son futur album solo dont on guettera les premiers échos à la Grande Halle.
James Blake, dont le prochain album promis pour 2015 est attendu avec fébrilité, s'est lui aussi arraché à son studio de Los Angeles (son nouveau QG partagé avec Chance The Rapper) pour venir tester quelques uns de ses nouveaux titres en avant-première (Jeudi 30 octobre, Grande Halle). Sont-ils aussi hip-hop que la rumeur le prétend ?
 
La perspective de retrouver au festival son pote Jon Hopkins a peut-être convaincu James Blake de franchir l'Atlantique. Après son passage en dj set l'an passé au festival pour un after, le producteur anglais connu pour son électronica mélancolique est de retour au Pitchfork avec un nouvel album orienté dance-floor qu'il défend cette fois en configuration live (Jeudi 30 octobre, Grande Halle).
Formations cultes, revenants et jeunes pousses

Côté pop-rock, l'affiche plus festive voulue par le programmateur cette année se concrétise avec les endurants Mogwai (bientôt 20 ans de carrière), qui viennent montrer (jeudi 30 octobre) de quel bois ils se chauffent depuis que la France les a découverts via leur BO de la série "Les Revenants".
 
Emmenés par Stuart Murdoch, les cultissimes Ecossais de Belle & Sébastian, adulés pour leurs live inoubliables, doivent présenter (vendredi 31 octobre) leur prochain album prévu pour janvier 2015.
S'ils ne viennent pas de naître eux non plus, les Américains de Future Islands ne sont pas pour autant à négliger. Le groupe a pris une nouvelle envergure cette année avec une signature chez le prestigieux label 4AD et surtout des live puissants particulièrement remarqués, de Coachella à SXSW en passant par le show TV de David Letterman.
 
Côté nouvelles têtes, c'est le moment de découvrir sur scène, dans une arène raisonnable, quelques groupes au seuil probable du méga succès comme Chvrches (vendredi 31 octobre), Jungle (samedi 1er novembre) ou Kindness (mercredi 29 octobre pour l'opening party au Trabendo). Mais ce sont pourtant deux noms parfaitement inconnus, découverts grâce à Julien Catala, que l'on attend personnellement avec le plus d'impatience à cette édition.
 
D'une part, Movement (samedi 1er novembre), un jeune trio australien au chanteur envoûtant signé chez Modular (Tame Impala, Cut Copy). La grâce et la sensualité de leur premier EP, qui mêle électronique et R&B, nous a flanqué direct la chair de poule (essayez "Like Lust" ci-dessus ou la vidéo NSFW de "Ivory").

Et d'autre part Tobias Jesso Jr, un jeune musicien et chanteur de Vancouver dont la sincérité et les mélodies fragiles nous ont convaincues elles aussi dès la première écoute (samedi 1er novembre). Maintenant, libres à vous de louper les premiers pas en France des futurs The xx et du prochain Lennon.
Tobias Jesso Jr "Without You" et "Just a Dream" - Concert à Emporter de la Blogothèque
Culturebox retransmet en direct stream de nombreux concerts du Pitchfork 2014, dont Mogwaï, Belle & Sebastian, Four Tet, Jungle, Son Lux, The Notwist et Foxygen.

Le programme en un clin d'oeil :
Mercredi 29 octobre Opening Party au Trabendo
Kindness - Kelela - All We Are - Shura 
 
Jeudi 30 octobre à la Grande Halle
Mogwai - James Blake - Jon Hopkins - The War On Drugs - The Notwist - How To Dress Well - Ought 
 
After Party au Trabendo
Joy Orbison + Martyn + Ryan Elliott + Felix
 
Vendredi 31 octobre à la Grande Halle
Belle & Sebastian - ST. Vincent - Chvrches - MØ - Future Islands - Son Lux - Perfect Pussy - D.D Dumbo
 
After Party au Trabendo
Lunice + Fatima Al Qadiri + Sophie + Tourist + Douchka
 
Samedi 1er novembre à la Grande halle
Caribou - Jamie xx - Four Tet (Live) - Kaytranada - José Gonzalez - Tune-Yards - Jungle - Foxygen - Movement - Tobias Jesso Jr - Kwamie Liv - Jessy Lanza - Charlotte OC

 Détails et réservations sur le site du Pitchfork Festival