Surnommé par la presse musicale "les derniers Mohicans du vrai hip hop", le duo east-coast n'en finit plus de séduire.

Le tandem composé du rappeur d'Atlanta Killer Mike et du producteur new-yorkais El-P (fondateur du groupe Company Flow) a réussi à imposer un hip hop engagé et cocasse, presque punk, en seulement deux ans.

El-P (Jaime Meline de son vrai nom) s'associe pour la première fois à Michael Render, aka Killer Mike, en produisant l'album de ce dernier, "R.A.P. Music". Très bien accueilli par la presse spécialisé, cette collaboration donne l'idée aux deux complices de lancer leur propre duo. Run the Jewels est né.
En parallèle de la préparation de leur premier album, Killer Mike apparaît sur "Cancer 4 Cure" d'El-P, nouveau tremplin qui distingue le duo de ses contemporains aux yeux (et oreilles) de la critique. Le tandem produit un rap dur, hardcore mais conscient, qui ne se prend pas pour autant au sérieux. De quoi convaincre la légende Nas, qui signe le duo sur son label. Dans la foulée, Run the Jewels sort "Meow the Flow" (en invitant Prince Paul, The Alchemist ou encore Just Blaze), un disque qui remplace le flow par des... miaulements de chats. 

Présent à Rock en Seine en 2015, Run The Jewels  était l'un des sept groupes à suivre dans la programmation du festival, selon la rédaction de Culturebox. 


Découvrez "Oh My Darling don't Cry", single extrait de l'album "Run The Jewels 2" :

Run The Jewels - Oh My Darling Don't Cry - Live @ Rock en Seine 2015

Distribution

  • Date 31 octobre 2015
  • Durée 43min
  • Production La Blogothèque