Après avoir collaboré avec LORDE, le discret producteur sort de sa cachette pour faire exploser ses symphonies complexes
 

Coup sur coup, Ryan Lott, le producteur et compositeur du Colorado qui se cache derrière l’alias illuminé Son Lux, a sorti deux albums majeurs des années 10.

L’année dernière ce fut son troisième album, l’impressionnant Lanterns, parfaite fusion entre une pop de chambre luxuriante à la Sufjan Stevens et des expérimentations électroniques fascinantes. Cette année, il a repris sa collaboration avec le même Stevens et le rapper Serengeti, sous le nom Sisyphus, pour sortir l’un des sommets du premier semestre, entre hip-hop glacé et pop orchestrale. Sa toute récente collaboration avec Lorde sur le morceau “Easy” a continué à le faire monter en grade, au point que le cinéma ne puisse plus se passer de lui. On le retrouve aux crédits, notamment, des bandes originales de Looper et The Disappearance of Eleanor Rigby. Autrefois petit génie discret, toute la classe de Son Lux a aujourd’hui éclaté au grand jour et la grande halle ne sera pas de trop pour laisser exploser toute la puissance de ses symphonies complexes.

Distribution

  • Date 31 octobre 2014
  • Durée 40min
  • Production La Blogothèque
A lire aussi