Chacun des trois premiers singles balancés sur la toile en toute discrétion par Jungle a eu droit à son petit buzz

En gardant le mystère sur les humains qui composaient le groupe, Jungle n’en a pas moins, depuis le début de l’année 2013, été l’une des nouveautés les plus excitantes d’Angleterre : un néo-funk à cheval entre le revival et une modernité bien présente.

Puis le masque est tombé en début d’année : Jungle est un duo en studio, fondé par Josh et Tom, deux copains de toujours, producteurs londoniens ayant un goût certains pour le remuage de popotin, les ambiances guillerettes et les contrées fantasmées, de Miami à la jungle sud-américaine. Le premier album de Jungle est un pur concentré de fête, la bande originale parfaite de vos étés à la plage et l’énorme label XL Recordings (Adele, Radiohead, Vampire Weekend…) ne s’y est pas trompé. Cerise sur le gâteau, sur scène le groupe se mue en petit collectif de sept personnes bondissantes et ce petit groupe a la puissance d’un véritable orchestre. 

Distribution

  • Date 01 novembre 2014
  • Durée 50min
  • Production La Blogothèque