Peter Gabriel signe une chanson du film "Snowden" d'Oliver Stone

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 11/09/2016 à 12H47, publié le 10/09/2016 à 18H44
Peter Gabriel sur scène à Dublin le 10 décembre 2014

Peter Gabriel sur scène à Dublin le 10 décembre 2014

© SI1 / WENN.COM / Sipa

Le chanteur anglais Peter Gabriel a sorti vendredi une chanson inédite, "The Veil" (qui signifie "le voile", dans le sens figuré du secret, de la dissimulation) qui figurera dans le prochain film d'Oliver Stone, "Snowden", consacré au lanceur d'alerte américain Edward Snowden accusé d'espionnage par Washington et contraint de vivre en exil.

Militant des droits de l'Homme depuis des décennies, sensible aux grands thèmes d'actualité, Peter Gabriel semblait tout désigné pour dédier une chanson à Edward Snowden, lanceur d'alerte inculpé en juin 2013, par le gouvernement américain, d’espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux. Via des médias anglosaxons, l'informaticien âgé aujourd'hui de 33 ans avait révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Il vit actuellement en Russie.

Le cinéaste Oliver Stone, lui-même passionné d'histoire ("Platoon", "Né un 4 juillet", "JFK"...) et de sujets de société ("Wall Street"...), a annoncé dès 2014 son projet de consacrer un film à Edward Snowden. Le tournage a eu lieu en 2015 avec l'acteur Joseph Gordon-Levitt dans le rôle-titre. Le film sort en France le 1er novembre prochain.

Peter Gabriel : "The Veil" (9 septembre 2016)

Dans la chanson, Peter Gabriel commence sur le ton de la confidence, puis lance, à propos de ce qui nous est caché : "Let it all go, set it all free / You let the whole wide world see / Exactly what is going on / Exactly who was looking on" (Laisse-le partir / Libère-le / Laisse le monde entier savoir / Ce qui se passe exactement / Qui était en train de regarder)

Il ajoute plus loin : "Some say you're a patriot (...), an American hero, or a traitor that deserves to die / In the heart of the free world / In the home of the brave / You gave up everything / To bring down the veil." (On dit que tu es un patriote, un héros américain, ou un traitre qui mérite de mourir / Au cœur du monde libre / Dans la patrie des braves / Tu as tout abandonné / Pour faire tomber le voile).

Habitué des bandes originales de films, Peter Gabriel a signé celles de "Birdy" d'Alan Parker en 1985 et de "La Dernière Tentation du Christ" de Martin Scorsese en 1989. Il a écrit un certain nombre de chansons pour des films, dont une pour le film "Wall-E" des studios Pixar en 2008, mais aussi pour "Philadelphia" (1993) ou "Contre toute attente" (1984).

Chanteur engagé

Artiste engagé, Peter Gabriel a enregistré la chanson la plus emblématique de sa carrière dans ce registre en 1980. Il s'agissait de "Biko", titre sorti sur son troisième album solo, et que le musicien a pris l'habitude de reprendre à la fin de ses concerts. La chanson est dédiée à Stephen Biko, militant sud-africain anti-apartheid mort en détention en 1977, officiellement des suites d'une grève de la faim. Elle a été utilisée pour promouvoir le film "Cry Freedom" (1987) de Richard Attenborough, consacré à Biko. Deux ans plus tard, en 1982, dans son quatrième album solo, Peter Gabriel reprenait la thématique du prisonnier d'opinion dans l'émouvant "Wallflower".

En juin dernier, il a publié une chanson en hommage à Mohammed Ali, "I'm amazing", quelques jours après la disparition du boxeur légendaire.

Quelques notes de Genesis avec Sting

Peter Gabriel, dont les fans attendent patiemment - depuis quelques années - un nouvel album, a effectué une tournée cet été en Amérique du Nord avec Sting, intitulée "Rock Paper Scissors". Consterné par le résultat du référendum du "Brexit" dans son pays, il a sidéré ses plus anciens fans en chantant sur scène la première minute de "Dancing with the Moonlit Knight", ouverture légendaire de l'album "Selling England by the Pound" (1973) de Genesis, avant que Sting n'enchaîne symboliquement avec son fameux "'Message in a Bottle" - et son "SOS" lancé au monde... C'est la première fois depuis 1982 que Peter Gabriel reprenait sur scène quelques notes du répertoire du groupe dont il est le cofondateur.

"Can you tell me where my country lies ?" 24 juillet 2016 à Edmonton : Peter Gabriel et Sting enchaînent "Dancing with the Moonlit Knight" et "Message in a Bottle" lors de leur tournée commune