Pete Doherty dévoile une chanson au sujet de l'attaque du Bataclan

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 03/06/2016 à 17H28, publié le 03/06/2016 à 17H01
Pete Doherty sur scène à Berlin en 2014.

Pete Doherty sur scène à Berlin en 2014.

© Britta Pedersen / DPA

"Hell to pay at the gates of heaven" (L'enfer à payer aux portes du paradis) est une nouvelle chanson de Pete Doherty. Il l'a dévoilée sur scène lors d'une petite tournée en solo qu'il vient d'achever. Dans une interview au NME, il révèle que cette chanson, à l'écoute ci-dessous en vidéo, a été écrite après l'attaque meurtrière du Bataclan le 13 novembre dernier.

Guitare vs arme de guerre

"Hell to pay at the gates of heaven" parle du putain de Bataclan", déclare le chanteur des Libertines dans cet entretien au NME. "Ca parle de la façon dont nous sommes attaqués", complète-t-il. Pete Doherty, qui vit une bonne partie du temps à Paris depuis plusieurs années, se trouvait dans la capitale le soir des attentats. Il s'est rendu dès le lendemain devant la salle, "et je me suis assis dehors avec ma guitare, juste pour être là".

Il souligne avoir été frappé par la jeunesse des terroristes qui ont mené l'attaque de la salle de concerts du boulevard Voltaire où se produisait le groupe de rock américain Eagles of Death Metal. Une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique qui, avec les fusillades des terrasses des 10e et 11e arrondissement et les attentats-suicide aux abords du Stade de France, a fait 130 morts et brisé d'autres centaines de vies le 13 novembre 2015.

"A cet âge, quand tu veux à tout prix te battre pour quelque chose, ça peut te déséquilibrer", analyse Pete Doherty. "Quand tu as la foi et des convictions, tu t'y investis autant qu'un gars obsédé de guitares. Alors les paroles disent "Come on boys, choose your weapons/ J-45 or AK-47 ?" (Allez les gars, choisissez vos armes : J-45 (une guitare Gibson) ou AK-47 (un fusil d'assaut) ?)

Pete Doherty au Bataclan en novembre prochain

Cette chanson, saisie ci-dessus lors d'un concert à Manchester le mois dernier, pourrait figurer sur le second album solo de Pete Doherty, successeur de l'excellent "Grace/Wastelands" paru en 2009.

Elle sera aussi sans doute jouée par Doherty dans un Bataclan entièrement rénové : premier artiste annoncé pour cette réouverture, il est en effet à l'affiche les 16 et 17 novembre prochains.