Paul McCartney relate sa déprime post-Beatles

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/05/2016 à 20H51, publié le 24/05/2016 à 18H58
Paul McCartney sur scène à Fresno, en Californie, le 13 avril 2016

Paul McCartney sur scène à Fresno, en Californie, le 13 avril 2016

© Steve Jennings / Getty Images / AFP

Dans un entretien qu'il a accordé à la BBC, Paul McCartney confie à quel point il s'est senti "'déprimé" à la suite de la séparation des Beatles en 1970. Rongé par le doute, il s'est mis à boire et a même envisagé d'arrêter la musique. "Macca" évoque aussi sa carrière, la formation des "Wings" et sa relation avec John Lennon.

"J'étais déprimé", déclare Paul McCartney, qui fêtera ses 74 ans le 18 juin prochain, dans l'émission Mastertapes, enregistrée au studio Maida Vale de la BBC, programmée samedi à la télévision et disponible sur internet (voir ci-dessous). L'illustre chanteur-bassiste des Beatles s'exprimait devant un public d'une centaine de personnes notamment composé de Noel Gallagher et Brad Pitt. Il n'a pas hésité à se mettre au piano et à la guitare pour chanter des extraits de chansons.

L'émission Mastertapes consacrée à Paul McCartney
Paul McCartney relate sa déprime post-Beatles Paul McCartney relate sa déprime post-Beatles

"Oui, c'était très déprimant (la séparation des Beatles). Je me séparais d'amis de toujours (...) sans savoir si j'allais continuer dans la musique. Comment est-ce que j'allais faire ? Je ne pouvais pas jouer de tous les instruments seul sur scène ! Je me suis mis à boire."

"C'était génial au départ ! Puis un jour, ça ne m'a plus amusé... Ça ne marchait pas. Linda (son épouse, ndlr) m'a dit : +Tu vas y arriver, on va faire quelque chose+ et j'ai fini par former les Wings."

Linda, sa femme, ne savait pas jouer des claviers

"J'aimais l'idée du groupe. Les gens disaient que j'aurais pu former une espèce de super groupe avec plein de stars... Mais pour certaines raisons un peu folles, j'ai eu envie de revenir à la case départ, et de refaire les choses de la manière dont ça s'était passé avec les Beatles."

Dans le nouveau groupe, Paul McCartney a recruté sa femme, Linda Eastman, photographe de métier. "Les gens disaient : +Mais Linda ne sait pas jouer des claviers !+" Et c'était vrai ! Mais quand on a commencé à faire de la musique, John ne savait pas jouer de la guitare, il jouait du banjo ! On savait que Linda ne savait pas jouer. Mais elle a appris. On a vécu des choses très amusantes et je suis vraiment content qu'on ait fait les choses comme ça. Bien sûr, j'aurais pu appeler Eric (Clapton), Jimmy Page, John Bonham..."

Paul McCartney relate sa déprime post-Beatles Paul McCartney relate sa déprime post-Beatles

"Heureux" d'avoir pu renouer avec John avant sa mort

Les raisons qui ont poussé le groupe de Liverpool à se séparer en avril 1970 ont longtemps été un sujet de spéculations et de polémique entre fans et historiens, certains estimant que l'omniprésence de Yoko Ono, l'épouse de John Lennon, au studio d'enregistrement, avait aggravé les tensions entre les "Fab Four".

Revenant sur sa brouille avec John Lennon, Paul McCartney assure avoir été "heureux" d'avoir pu renouer avec lui avant sa mort à 40 ans, le 8 décembre 1980. "Quand je pense à toutes les choses que je ne lui ai jamais dites", regrette le chanteur après avoir joué quelques mesures de "Here Today", un titre composé en 1982 en hommage à Lennon.

"Je suis plutôt réservé et je ne suis pas du genre à me livrer facilement. Pourquoi les gens devraient-ils connaître mes pensées les plus intimes ? Mais dans une chanson, vous pouvez le faire. Et dans Here Today, je dis à John +Je t'aime+". Il ajoute : "Je n'aurais jamais pu lui dire une chose pareille à moins de m'être retrouvé complètement saoul avec lui !"

Lennon-McCartney, une rivalité stimulante

Parfois compliqués et houleux, les rapports entre les deux musiciens n'en étaient pas moins stimulants sur le plan artistique, explique Paul McCartney : "Quand John venait avec une super chanson, je me disais +OK, essayons de faire encore mieux+".

Paul McCartney avait rencontré John Lennon à l'âge de 15 ans à Liverpool. Ensemble, ils avaient formé les Quarrymen, devenus par la suite, avec l'arrivée de George Harrison et Ringo Starr, les Beatles, le groupe le plus influent de l'histoire de la musique pop.

Un hommage à Kanye West

Enfin, Paul McCartney est revenu sur sa collaboration avec le rappeur Kanye West : "J'adore Kanye et il m'adore. C'est un monstre, un allumé qui sort des trucs super, ce qui fait qu'il m'inspire."

> L'émission et un choix d'extraits miniatures