Patti Smith lance mardi le festival Génériq en Haute-Saône

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/02/2017 à 17H42, publié le 13/02/2017 à 17H20
Patti Smith à Stockholm, où elle est venue récupérer le Prix Nobel de Littérature au nom de Bob Dylan, le 9 décembre 2016

Patti Smith à Stockholm, où elle est venue récupérer le Prix Nobel de Littérature au nom de Bob Dylan, le 9 décembre 2016

© Hiroto Sekiguchi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun / AFP

La chanteuse et écrivaine Patti Smith, 70 ans, donne mardi à Ronchamp le coup d'envoi de la 10e édition du festival Génériq (14-19 février 2017), soit six jours de concerts dans des lieux insolites ou classiques de la Bourgogne-Franche-Comté à l'Alsace. L'artiste a été conquise, à Ronchamp, par la chapelle de l'architecte Le Corbusier.

"Chose rare : c'est l'artiste, séduite par cet édifice remarquable, qui a contacté le festival pour pouvoir investir la chapelle de Ronchamp, haut lieu culturel, spirituel, et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco", ont indiqué les organisateurs de Génériq, cités par l'AFP.

Génériq (février 2017) : teaser

Patti Smith, un concert en trio à guichets fermés

Avec seulement deux musiciens et une installation épurée "pour que le lieu puisse garder toute sa beauté", la prêtresse de la musique punk des années 70, interprète légendaire de "Because the Night" (célèbre single sorti en 1978), jouera un répertoire classique, dans une ambiance intimiste, ont-ils ajouté. Le concert de Patti Smith affiche déjà complet.


Outre cette soirée, le "festival des tumultes musicaux", comme le surnomment ses organisateurs, proposera 53 artistes pop, rock, électro, hip-hop ou folk, dans 38 endroits différents, certains insolites (lieux de culte, stade Bonal de Sochaux...), d'autres plus classiques (bar, salle de concerts).

La Belge An Pierlé présentera sa pop sacrée

La compositrice belge An Pierlé a jeté son dévolu sur les lieux de culte de la région pour distiller une pop sacrée, sublimée par de divines envolées vocales. Elle présentera son projet "Arches", autour d'un orgue d'église, d'une boîte à rythmes et d'harmonies divines, lors de trois concerts à la cathédrale Saint-Jean de Besançon, à la cathédrale Saint-Christophe de Belfort et au temple protestant de Dijon.

Peter Von Poehl pour un spectacle de musique et de danse

Autre temps fort de cette 10e édition, Peter Von Poehl et Via Danse (Centre chorégraphique national de Bourgogne-Franche-Comté), présenteront le spectacle de musique et de danse Sympathétic Magic, une création conçue pour Génériq, à la croisée des genres entre chorégraphie et musique pop.

Peter Von Poehl : "The Story of the Impossible", extrait de l'album "Going to where the Tea-Trees are" (2006) qui a apporté une grande notoriété au chanteur d'origine suédo-allemande

Fidèle à sa vocation de dénicheur de talents, le festival proposera également des artistes encore peu connus, mais prometteurs. Et de l'auteur-compositeur canadien Andy Shauf au rock rageur des Anglais de Shame, en passant par l'électro pop classieuse de Paradis ou le rock endiablé des jeunes Français de Johnny Mafia, tous les styles seront représentés.

Un festival organisé par les Eurockéennes

Le festival Génériq est organisé chaque année par les Eurockéennes de Belfort, qui repèrent ainsi certains groupes pour leur festival en juillet, et les salles de musiques actuelles de l'est de la France, La Vapeur (Dijon), Le Moloco (Audincourt), Le Noumatrouff (Mulhouse), La Rodia (Besançon) et La Poudrière (Belfort).

Festival Génériq, du 14 au 19 février 2017
> Infos et programmationn sur le site

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !