Patti Smith et Haruki Murakami réunis pour un hommage à Allen Ginsberg

Par @Culturebox
Publié le 24/12/2015 à 10H51
Karuki Murakami et Patti Smith à Berlin en 2014 pour le prix littéraire du journal Die Welt

Karuki Murakami et Patti Smith à Berlin en 2014 pour le prix littéraire du journal Die Welt

© Takehito Kudo / Yomiuri / The Yomiuri Shimbin / AFP

Le romancier japonais Haruki Murakami sera l'exceptionnel traducteur de textes chantés par la star américaine Patti Smith à Tokyo en juin 2016 pour un hommage musical à son compatriote Allen Ginsberg, intitulé "Le poète parle", ont annoncé les organisateurs nippons.

Un essayiste et figure du monde littéraire japonais, Motoyuki Shibata, épaulera l'auteur de "Kafka sur le rivage", "1Q84", "La Ballade de l'impossible" et d'autres romans fleuves dans la transcription en japonais des textes de Ginsberg. "C'est une collaboration exceptionnelle" a insisté la société organisatrice.
 
"Lorsque ce spectacle est présenté en dehors d'une zone anglophone, les paroles sont traduites sur grand écran: cette fois, il s'agira d'une traduction entièrement nouvelle réalisée spécialement par Murakami et Shibata", s'est-elle félicitée.

Deux représentations prévues à Tokyo

Deux représentations auront lieu le 4 juin au Sumida Triphony Hall à Tokyo. Ami des romanciers américains William Burroughs ou Jack Kerouac, Allen Ginsberg (1926-1997) est une des figures clefs du mouvement appelé "beat".
 
Dans leur spectacle-hommage, notamment joué au festival d'Edimbourg en 2013, Patti Smith déclame ou chante des poèmes de Ginsberg sur un tapis de piano interprété par le compositeur Philip Glass.
 
Féru de littérature américaine, Haruki Murakami est certes surtout connu pour ses propres œuvres, mais il est aussi le traducteur en japonais de romans des auteurs américains Francis Scott Fitzgerald, Jerome David Salinger, Raymond Carver ou John Irving. Quant à son compère Motoyuki Shibata, il a mis en langue nippone des ouvrages de Paul Auster ou Thomas Pynchon.