Les nouveaux lieux des Nuits Sonores 2012

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/05/2012 à 15H00
L'Hôtel Dieu de Lyon et le pont Wilson, vus du Rhône.

L'Hôtel Dieu de Lyon et le pont Wilson, vus du Rhône.

© Jacques Pierre/Hemis.fr

Exit la Piscine du Rhône et le Marché Gare : les deux sites principaux des Nuits Sonores, ceux qui accueillent les plateaux de jour et les concerts de nuit, changent cette année. Le festival des musiques électroniques, qui fête ses dix ans du 16 au 20 mai à Lyon, investit l'Hôtel Dieu, en plein centre-ville, et Les anciennes usines Brossette. Le directeur Vincent Carry nous explique le pourquoi du comment.

Vous changez cette année de lieu, pourquoi ?
Vincent Carry : "Les raisons de la migration sont différentes pour chaque lieu. Pour le site des Nuits, nous avions un impératif de changement puisque le Marché Gare qui les accueillait depuis trois ans, a été détruit. Je ne suis pas mécontent car il s'agissait de la plus longue séquence du festival sur un même lieu. Notre principe a toujours été l'itinérance et la mise en valeur de nouveaux bâtiments patrimoniaux. Il n'est pas bon de s'endormir sur un même lieu. Notamment parce qu'en cherchant dans sa mémoire, on ne peut plus distinguer une édition d'une autre."

Pourquoi les anciennes usines Brossette ?
"Après avoir pensé à la Sucrière, qui accueillera New Order en clôture, nous avons eu la chance de tomber sur ces anciennes usines de sanitaire, une entreprise familiale fondée en 1840. Situé dans le 7e, à 12 minutes à pieds de l'hypercentre, le lieu, qui pourrait être détruit l'an prochain, accueille les trois nuits principales cette année. Le bâtiment, qui est intéressant en lui-même, rappelle l'esprit de l'ancienne Usine SLI restée dans les mémoires des festivaliers de l'édition 2008. Il bénéficie d'une scénographie pensée par nos architectes et artistes. Outre les trois scènes, il accueille ausi des bars et des restaus, toute une petite ville." 

L'Hôtel Dieu remplace-t-il la Piscine ?
"Au départ, il était question d'une réhabilitation de la Piscine du Rhône et nous devions donc la quitter. Mais j'en avais déjà un peu marre. Les travaux ont finalement été repoussés et nous aurions pu y rester cette année mais j'avais déjà obtenu d'investir l'Hôtel Dieu. Je me suis battu pour ce site tout à fait exceptionnel. D'abord c'est un site patrimonial magnifique, un vieux bâtiment qui était encore en service il y a trois ans - ma fille y est née. Ensuite, il est situé en plein centre-ville, à deux pas de la place Bellecour. Enfin, c'est une occasion unique pour Nuits Sonores qui ne se reproduira plus : l'Hôtel Dieu va en effet être reconverti. A partir de la rentrée, il entrera dans la phase des fouilles archéologiques. Durant le festival, il accueille les concerts de jour ainsi que le Mini-sonore.  Dimanche, l'ensemble du site est dédié aux enfants. "

Voir aussi > Le site de Culturebox dédié aux Nuits Sonores 2012