Mort de Gail Zappa, veuve du rocker et éditrice de ses disques posthumes

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/10/2015 à 09H24, publié le 09/10/2015 à 09H21
Gail avec son mari Frank Zappa en 1972.

Gail avec son mari Frank Zappa en 1972.

© ANL/REX Shutterstock/SIPA

Gail Zappa, c'était la femme de Frank, mais aussi son manager. Après la mort du rocker expérimental en décembre 1993, elle en a entretenu l'héritage en publiant de nombreux titres posthumes. Gail Zappa est décédée à l'âge de 70 ans, selon un communiqué publié sur le site de Zappa.

Le communiqué, accompagné de la chanson "Sofa" du rocker américain et d'une photo en noir et blanc d'une jeune Gail posant en mini-robe avec un râteau à la main, a précisé qu'elle était décédée mercredi 7 octobre, sans autre précision.
Gail Zappa en 2005.

Gail Zappa en 2005.

© Franka Bruns/AP/SIPA

La scène musicale de Laurel Canyon

Neil Portnow, président de la Recording Academy qui a décerné deux Grammys à Franck Zappa, a salué en Gail "une femme créative et indépendante". "La scène musicale de Laurel Canyon à Los Angeles aurait été beaucoup moins riche sans elle, tout comme la production musicale posthume de Franck", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Fille d'un scientifique spécialiste des armes nucléaires, elle avait étudié la mode puis, à 22 ans, avait épousé le chanteur dont elle était rapidement devenue le manager. Ils ont eu quatre enfants. Franck Zappa, issu du mouvement rock folk de Laurel Canyon à Los Angeles, a pendant une trentaine d'années exploré tous les styles de musique et toutes les époques, du rock au jazz et au reggae, en passant par le doo wop, une variante du rhythm and blues, ou la musique contemporaine d'avant-garde.

Elle a publié en moyenne un album par an du chanteur ou de son groupe 

Après la mort de Zappa en 1993 à 52 ans d'un cancer de la prostate, elle avait épluché ses archives et publié en moyenne un album par an du chanteur ou de son groupe, The Mothers of invention.

Son centième album, "Dance me this", a été publié en juin. Elle avait indiqué il y a quelque mois que ce serait le dernier contenant de nouveaux morceaux. Peu avant sa mort, elle avait transmis les commandes du Zappa family trust à leur fils Ahmet et avait conclu un accord avec le groupe Universal music prévoyant notamment de futures rééditions.