Marquis de Sade : 40 ans après, la magie toujours intacte d'un groupe culte

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 18/09/2017 à 15H44, publié le 18/09/2017 à 11H42

36 ans que les fans attendaient cela. Le groupe mythique Marquis de Sade est remonté sur scène à Rennes samedi soir. Philippe Pascal et Frank Darcel ont mis leurs différends de côté pour raviver la ferveur autour d'un groupe symbole du bouillonnement culturel rennais et de la scène rock française d'es années quatre-ving. 3000 personnes ont vécu ce moment unique qui en appellera peut-être d'autres.

"Bonsoir Rennes, nous sommes les Marquis de Sade".
Cheveux blancs, traits aiguisés, Philippe Pascal présente son groupe... en toute humilité. Et pourtant, en très peu de temps de 1977 à 1981, Marquis de Sade a marqué de son empreinte la scène française et inspiré beaucoup d'artistes. Dans le public il y a Etienne Daho, Dominique A et un certain Pascal Obispo : "C'est parce qu'il y a eu ce groupe que j'ai fait de la musique, que j'ai monté mon premier groupe; que j'en ai eu un deuxième; que Frank (Darcel) m'a demandé d'être bassiste... après je suis parti tout seul mais voilà c'est fantastique ! "

Reportage France 3 Bretagne E. Pinault / M. Le Charpentier / D. Dallemagne / D. Mérieux
Paradoxe, Marquis de Sade n'avait jamais rempli une salle de 3000 personnes. Dans le public, il y a ceux qui ont l'âge d'avoir vu le Marquis sur scène et les plus jeunes qui ont découvert cette musique si particulière grâce à leur père. 

Marquis de Sade, dans leurs textes et leur allure, dans leur façon de se présenter, c'était entièrement nouveau et ca l'est resté car c'est quelque chose qui n'a jamais été travaillé dans le rock ailleurs. C'est pour ça que le groupe est devenu un groupe culte et l'est resté

Jean-Eric Perrin
Ancien journaliste Rock & Folk. Écrivain

L'idée du concert est venu de l'artiste Patrice Poch, un féru de punk rock qui l'a imaginé comme une "performance artistique" dans le cadre de la Biennale rennaise d'art urbain. Une exposition sur les 40 ans de Marquis de Sade a ouvert pour l'occasion. Initialement prévu dans une salle de 900 places, le concert s'est joué à guichets fermés devant 3.000 fans. Et l'affluence aurait pu être encore plus forte si le groupe n'avait volontairement limité la jauge.

Le groupe n'a prévu de jouer qu'une seule date. "Pour l'instant..." glisse, énigmatique, Frank Darcel.