Main Square festival

du 01 au 03 juillet 2016

Main Square Festival 2015 avec Muse, Lenny Kravitz et Pharrell Williams

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/06/2016 à 16H48, publié le 03/06/2015 à 19H58
Matthew Bellamy, de Muse, sur scène à Munich le 29 mai 2015

Matthew Bellamy, de Muse, sur scène à Munich le 29 mai 2015

© Sven Hoppe / dpa / picture-alliance / Newscom / MaxPPP

Le Main Square Festival d'Arras affiche presque complet à un mois de son coup d'envoi (3-5 juillet), porté par des têtes d'affiche comme le trio Muse et les chanteurs Lenny Kravitz et Pharrell Williams, ou encore les rockeurs folks de Mumford & Sons ou l'Irlandais Hozier, dont c'est le seul festival d'été en France.

Le festival, qui s'ouvrira un vendredi, s'appuiera sur Lenny Kravitz, authentique bête de scène, et le rock bondissant des Français de Shaka Ponk qui prendront d'assaut la scène principale, précédés d'une des découvertes de l'année écoulée, l'Irlandais Hozier, dont la chanson "Take me to Church" a inondé les ondes.

Sur la deuxième scène, le Britannique Georges Ezra, avec son rock tranquille, fera sans aucun doute fredonner le public, qui finira la nuit en dansant sur les sons du Parisien Rone.

Muse à guichets fermés

Le samedi 4 juillet, les guitares de Muse sont assurées de succès -  le concert affiche complet. Les Britanniques, qui lancent dans quelques jours leur septième album, reviennent en terrain conquis presque dix ans après leur première apparition à Arras.

Main Square Festival 2015 : le teaser

Les Nordistes de Skip the Use qui les précèdent auront déjà bien chauffé l'ambiance. Madeon, l'enfant prodige de l'électro, clôturera une journée où les petits nouveaux auront fait leurs preuves : le garage blues de Royal Blood, la pop électro de Charlie XCX ou encore le jeune James Bay, tout juste récompensé du Critic's Choice des Brit Awards.

Gros dilemmes en vue le dimanche

La journée finale, dimanche, s'annonce tout aussi chargée, avec en tête d'affiche pour se succéder sur la grande scène (notamment) Tiken Jah Fakoly, les rappeurs d'IAM, Mumford & Sons puis Pharrell Williams en apothéose. Le choix sera difficile puisque sur la deuxième scène, les spectateurs pourront se réchauffer à la voix du Britannique Sam Smith, seule date d'été en France, danser au rythme de The Avener ou encore découvrir la nouvelle sensation australienne Josef Salvat.

Après une édition record l'an passé (135.000 spectateurs pour les 10 ans du festival), quelque 120.000 coeurs sont encore attendus cette année pour battre à l'unisson dans la citadelle d'Arras, site classé Unesco : seules restent des places pour le vendredi, et les pass 3 jours sont également épuisés. Au total, plus de 30 concerts sont à l'affiche.