Découvert par l’excellent label Captured Tracks, The Soft Moon convoque avec brio tous les atouts de la musique sombre.

The Soft Moon célèbre les idoles cold et new wave avec une classe rarement vue chez ses contemporains, à grands coups de voix sépulcrales, guitares tordues et désaccordées, claviers caverneux et tensions rythmiques binaires. Une musique habitée formant un tunnel noir, aussi fascinant qu’effrayant.

À l'occasion de la sortie de "Zeros" en 2012 (sorti chez Captured Tracks), nos confrères de The-Drone rencontraient The Soft Moon :

« The Soft Moon, c'est un peu la revanche pour Luis Vasquez. Même passé au détecteur Best New Music de Pitchfork, sa neo new-wave stridente est comme un majeur adressé à toutes les brutes de sa ville natale d'Oakland et au grand soleil permanent de la Bay Area. On imagine ainsi  sans effort l'élève Vasquez prostré dans sa chambrette, à observer les araignées en écoutant Pornography (peut-être même Chrome ou Flipper ?) et à ruminer le trauma des goûters volés (#painauchocolat), des wedgies derrière la salle de musique et des noyades avortées dans les toilettes. »
[...] 

Lire la suite sur The-Drone

Vidéo : The Soft Moon - Want (clip)

The Soft Moon au festival Levitation 2014 The Soft Moon au festival Levitation 2014


Morceaux joués

Die life
Zeros
Dead love

Distribution

  • Date 20 septembre 2014
  • Durée 1h
  • Production Milgram