Le Bordelais a concocté avec Paula H. un mélange tourbillonnant de chansons lyriques abstraites.

Dans le sillon de Thee Oh Sees et Black Lips, la formation girondine tente de s'imposer avec un son garage très 60's.

« "La débauche sensible des J.C.Satàn replace le curseur à la hausse en France, fessant sa grande bourgeoise de capitale, et vomissant allègrement sur son rock éculé de fashionistas à sacoche". Je vous laisse condamner le narcissisme de cette autocitation, mais c'est ainsi nous concluions déjà, il n'y a de ça que quelques lunes, notre chapitre sur les Bordelais, à l'occasion de la sortie de leur troisième long format, Faraway Land.
Nous n'en avons pas appris beaucoup plus sur le groupe avec notre interview, mais avons passé un excellent moment, d'abord à rectifier quelques erreurs biographiques distillées sur la toile (une seule des deux Italiennes est vraiment italienne, l'autre est argentine, ok), mais surtout à boire les récits de chevaliers et de dragons de Paula Scassa (chant), d'Alice Ronzini (basse) et d'Arthur Laregle (guitare). »
[...] 

Lire la suite sur The-Drone


Vidéo : Interview de J.C. Satàn


Morceaux joués

Satan II
Dragons
Hell death samba
Dialogue with Mars
I thought I could have died

Distribution

  • Date 20 septembre 2014
  • Durée 1h
  • Production Milgram