Les Insus : pourquoi plaisent-ils toujours ?

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 17/12/2015 à 11H57, publié le 17/12/2015 à 11H42
Les Insus en concert

Les Insus en concert

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

200 000 places vendues en une journée pour les concerts des Insus. C'est peu dire que le retour des trois ex-Téléphone (Aubert, Bertignac et Kolinka) était attendu. C'est même du jamais vu, selon les producteurs de la tournée. Trente ans après, la magie Téléphone opère toujours, même si le nom a changé. Christophe Ayraud décrypte pour nous les causes de ce phénomène.

Pourquoi les Insus plaisent-ils toujours ?
Toutes proportions gardées, le phénomène Téléphone peut s'apparenter au phénomène Beatles. Les deux groupes ont connu finalement une carrière assez courte (10 ans tous les deux) mais ils ont eu le temps de concocter des tubes qui sont entrés dans l'histoire pour ne plus sortir de nos têtes.

Certes Téléphone n'a pas connu la renommée planétaire des Fab Four mais "Hygiaphone" "Argent trop cher", "La bombe humaine", "New-York avec toi", "Ca c'est vraiment toi", "Cendrillon" ou "Un autre monde", sont nos "Hard day's night", "All you need is love" ou "Lady Madonna" à nous Français.

Le groupe des lycéens

En 1976, en pleine ère giscardienne, ils sont les premiers à chanter le rock en français et deviennent vite le porte étendard de la jeunesse. "On a dit que c'était le groupe des lycéens", confirme Philippe Manoeuvre. "C'est vrai qu'ils étaient fous de bonheur d'avoir un groupe de grands frères qui avaient tout juste un ou deux ans de plus qu'eux".

Les lycéens d'aujourd'hui sont aussi sous le charme. Ils connaissent Téléphone/Les Insus par leur parents qui dansent dans les soirées comme s'ils avaient encore 20 ans sur "Ca c'est vraiment toi".

Alors il vrai que, quand on était à un concert de Téléphone, on avait le sentiment de communion autour de rêves d'un Autre monde. Le genre de concert qui vous ouvre le champ des possibles. C'est pourquoi les titres qui ont fait la gloire de Téléphone apparaissent toujours aussi pertinents même sous la griffe des Insus.

Reportage: C.Airaud, Z.Berkous, C.Pary, M.Laporte

L'année 2016 sera, à n'en pas douter l'année des Insus. Le groupe donnera 21 concerts du 27 avril au 9 juin, dont deux concerts (8 et 9 juin) au Zénith de Paris-La Villette, avant de faire la tournée de 14 festivals du 16 juin au 6 août.

Comme les 35 concerts de la tournée ont vite affiché complet 7 dates ont été rajoutées. Et bien entendu Les Insus ne pouvaient pas manquer les 25 ans des Vieilles Charrues où ils se produiront le 14 juillet prochain.