Les Eagles of Death Metal passeront sur la scène de Bercy lundi avec U2

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/12/2015 à 09H56, publié le 06/12/2015 à 18H33
Les Eagles of Death Metal, ici le 31 octobre dernier, en concert en Angleterre.

Les Eagles of Death Metal, ici le 31 octobre dernier, en concert en Angleterre.

© Danny Payne/REX Shutter/SIPA

Les Eagles of Death Metal, le groupe de rock américain qui se produisait au Bataclan au moment de l'attaque du 13 novembre, est attendu lundi soir sur scène à Paris, lors du concert des Irlandais de U2 à Bercy (AccorHotels Arena), selon plusieurs sources concordantes.

L'apparition sur scène des Eagles of Death Metal, moins d'un mois après les attentats de Paris, n'a pas été en réalité confirmée officiellement par les producteurs, ni les maisons de disques des deux groupes, ni même la salle. Mais le groupe américain devrait bien venir chanter une chanson lundi soir pendant le concert, ont indiqué plusieurs sources sous couvert d'anonymat, confirmant les informations du quotidien Le Parisien.

Dimanche, U2 avait invité Patti Smith

Ce concert de lundi doit être filmé et retransmis le jour même aux  Etats-Unis sur la chaîne HBO. 

A défaut de "EODM", U2 a invité dimanche soir Patti Smith, présente à Paris depuis vendredi pour deux concerts en lien avec la COP21. "Vive la France!", a dit Bono, en français, en arrivant sur la scène géante de Bercy. "Tonight, we are all Parisians, ce soir nous sommes tous Parisiens. If you love liberty, then Paris is your hometown (si vous aimez la liberté, alors Paris est votre ville)", dit-il un peu plus tard, mêlant le français et l'anglais. Mais l'hommage le plus émouvant arrive aux rappels, quand le gigantesque écran central, qui traverse Bercy de part en part, devient bleu, blanc, rouge et se recouvre des noms des 130 morts du 13 novembre. Bono chante en français  quelques couplets de "Ne me quitte pas", de Jacques Brel.

Les Eagles of Death Metal jouaient au Bataclan le 13 novembre au moment du carnage qui a coûté la vie à 90 personnes dans la salle de concert parisienne. Rapatriés aux Etats-Unis, les musiciens avaient décidé dans la foulée d'annuler leur tournée européenne. "Je veux être le premier groupe à jouer au Bataclan quand il rouvrira", avait ensuite assuré le chanteur Jesse Hughes dans une  interview au site Vice, promettant de revenir à Paris.

Paris, "ville symbole de liberté"

Le groupe irlandais U2 était présent à Paris au moment des attentats et était allé se recueillir devant le Bataclan. Les deux concerts prévus dimanche et lundi sont ceux que le groupe avait reportés juste après. Bono a indiqué lors d'une interview sur CNN avoir commencé à écrire une chanson inspirée par les attentats de Paris. Il a récité les paroles de ce nouveau titre, intitulé "Streets of Surrender" ("Les rues de l'abandon"), écrit pour l'Italien Zucchero. "Chaque homme a en tête une ville symbole de liberté, pour moi c'est Paris, je l'aime". "Chaque fois que je me perds dans ses rues anciennes, je me retrouve moi-même", poursuit la chanson, qui évoque aussi la question des  réfugiés syriens, et notamment le jeune garçon dont le corps gisant sur une plage de Turquie avait soulevé une forte émotion dans le monde.

"Pour nous, la musique est le son de la liberté (...) Revenir à Paris n'est pas seulement symbolique", a indiqué à ses côtés le guitariste The Edge. "Nous  sommes en train de commencer un processus de résistance, de défi contre ce mouvement", a-t-il dit en référence au groupe Etat islamique (EI) auteur des  attentats.