Les Bordelais de Dätcha Mandala en première partie des Insus au Stade France

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/09/2017 à 16H20, publié le 15/09/2017 à 12H05
Les rockeurs bordelais avec les ex-Téléphone à Boulazac en Dordogne début septembre

Les rockeurs bordelais avec les ex-Téléphone à Boulazac en Dordogne début septembre

© DR

C'est un rêve qui devient réalité pour le groupe de rock girondin Dätcha Mandala. Le trio assurera ce soir la première partie du concert des Insus au Stade France. Les jeunes artistes vont envoyer du gros son dans leur style années 70. Les répétitions ont eu lieu dans leur petit studio de Mérignac près de Bordeaux dans une ambiance toujours très décontractée.

Jouer au Stade de France devant des dizaines de milliers de spectacteurs. C'est donc ce que s'apprête à faire Dätcha Mandala qui assura ce soir à 19 heures la première partie des Insus, ex Téléphone. Un sacré challenge pour ce trio (guitare, basse, batterie) qui n'en est toutefois pas à sa première scène. Depuis sa création en 2009, le groupe a donné plus de 400 concerts en Europe dont un qui a changé son destin le 3 septembre dernier. Ce soir-là, Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka ont décidé de les faire entrer dans la cour des grands. 

"On a joué à Boulazac avec eux, à Périgueux.
Ils se sont concertés entre eux et ils nous ont dit
en fait, on vous veut au stade de France avec nous"

Nicolas, chanteur

 


"Louis Bertignac avait ajouté :
c'est pas un cadeau qu'on vous fait, on a annoncé les concerts à 20h et vous vous jouez à 19h donc je ne sais pas si il y aura grand-monde. Il y aura, quoi, 20 ou 30 000 personnes !


Reportage : A. Schiller / D. Roussel Sax / I. Cardenas

 

"C'est un peu irréel"

Sur scène le groupe bordelais séduit à grands coups de guitares surpuissantes et de voix électrisantes dans un style heavy blues des années 70. La recette sera la même ce soir devant le public du Stade de France avec sans doute pour Jean-Baptiste, Nicolas et Jérémy une grosse poussée d'adrénaline même s'ils ne réalisent pas vraiment ce qui les attend : 

"C est un peu irréel. On imagine un jour qu'on va jouer dans un stade pour rigoler comme ça quand on monte un groupe et un jour ça arrive pour de vrai. C'est trop bien." expliquent-ils

Ce concert aux côtés des Insus pourrait bien booster les ventes de leur album qui se sortira en novembre prochain.