Le premier disque enregistré par Elvis Presley vendu aux enchères

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/11/2014 à 16H40, publié le 14/11/2014 à 16H41
Le premier disque enregistré par Elvis Presley en 1953

Le premier disque enregistré par Elvis Presley en 1953

© Elvis Presley's Graceland / AFP

Le tout premier disque d'Elvis Presley, enregistré pour sa mère qui n'a jamais pu l'entendre faute d'avoir un tourne-disque, sera mis aux enchères en janvier prochain, avec son premier permis de conduire, a indiqué jeudi la succession du chanteur, Graceland.

Au total, ce sont 68 souvenirs du "King du rock 'n' roll" qui seront proposés lors de la deuxième "Vente aux enchères à Graceland", la propriété d'Elvis Presley à Memphis, dans le Tennessee (sud).
 
La vente de ces objets, qui viennent de collectionneurs et dont l'authenticité est attestée par la succession, auront lieu le 8 janvier 2015,  jour où le chanteur, mort en 1977 à 42 ans, aurait eu 80 ans.
"My Happiness" par Elvis Presley
 
Le disque n'a jamais été vendu
 
Elvis  Presley avait 18 ans en juin 1953 quand il a enregistré aux Sun Studios de Memphis, pour quatre dollars, un tube des années 1940, "My Happiness", sur un 78 tours en acétate pour l'offrir à sa mère.
 
Comme sa famille n'avait pas de tourne-disque, Elvis a apporté le disque chez un copain, Ed Leek, qui en avait un. Il l'y a laissé et sa mère n'a jamais eu le cadeau.
 
"En mains privées depuis son enregistrement, le disque n'a jamais été mis aux enchères depuis qu'Elvis est entré dans le studio de Memphis il y a 60  ans", dit la succession.
 
Est également proposé à la vente le premier permis de conduire de la légende du rock, qui décrit le jeune homme de 17 ans en mars 1952 comme un brun aux yeux bleus, résidant à Memphis dans le HLM où sa famille habitait alors.

Une sérigraphie d'Andy Warhol représentant le King vendue pour près de 82.000 dollars

La première vente des "Enchères à Graceland", en août dernier, avait proposé  la dernière Cadillac du "King", une Seville 1977 marron et argent, adjugée 81.250 dollars.

Mercredi à New York, "Triple Elvis", une sérigraphie de 1963 signée Andy Warhol qui représente le chanteur en cow-boy s'est vendue à 81,925 millions de dollars, bien au-delà des 60 millions estimés, après seulement six minutes d'enchères.