Le groupe australien Midnight Oil va se reformer pour une tournée mondiale en 2017

Par @Culturebox
Publié le 05/05/2016 à 11H41
Peter Garrett à Paris en juin 2009

Peter Garrett à Paris en juin 2009

© MIGUEL MEDINA / AFP

Le groupe de rock australien Midnight Oil, connu pour son activisme politique et des tubes planétaires comme "Beds are burning", a annoncé jeudi qu'il allait se reformer pour une tournée mondiale en 2017.

Le groupe de Sydney formé au début des années 1970 avait connu le succès  international dans les années 1980 et 1990, notamment avec l'album "Diesel and  Dust" (1987) et ses chansons "Beds are Burning" ou "The Dead Heart", morceau  défendant la cause aborigène.

 
Midnight Oil s'était séparé en 2002 et son emblématique leader Peter Garrett, militant écologiste de longue date, s'était alors consacré pleinement  à la politique. Encarté travailliste, le géant au crâne chauve était entré cinq ans plus  tard dans le gouvernement de Kevin Rudd, où il avait hérité du portefeuille de  l'Environnement.
 
En 2010, il avait été nommé au poste de secrétaire d'Etat à l'Education  dans le second gouvernement de Julia Gillard. La mise en minorité de cette  dernière en 2013 avait également entraîné le départ de l'ex-chanteur.

"Quelques concerts l'année prochaine"

"Nous savons que cela fait un bail, mais nous voulions vous dire que, tous  les cinq, nous nous préparons à nous reformer pour quelques concerts l'année  prochaine", a indiqué Midnight Oil sur son site internet. "Nous espérons pouvoir jouer à l'étranger et au pays pour la première fois depuis 2002."
 
Depuis sa scission, le groupe s'est plusieurs fois ponctuellement reconstitué pour des concerts de charité. Midnight Oil avait ainsi joué en 2005 pour lever des fonds en faveur des  victimes du tsunami en 2004, ou encore en 2009 pour un concert au profit des  victimes d'incendies en Australie.


Le groupe précise aussi que Peter Garrett va sortir un album solo, après  avoir composé des chansons alors qu'il travaillait à ses mémoires, récemment  publiées. "Un surprenant effet secondaire de l'écriture de mots à longueur de journée  a été le retour soudain de l'inspiration musicale", a expliqué Peter Garrett. La date de la sortie de cet album qui rassemblera des chansons  "personnelles" n'est pas encore fixée.