Le batteur des Stooges Scott Asheton est mort

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 17/03/2014 à 21H21, publié le 17/03/2014 à 10H28
Scott Asheton au centre, entouré de Iggy Pop et Ron Asheton en 2007 à Londres.

Scott Asheton au centre, entouré de Iggy Pop et Ron Asheton en 2007 à Londres.

© Richard Young / Rex Fea/REX/SIPA

Le batteur et fondateur des Stooges (avec son frère Ron Asheton et Iggy Pop) est mort ce week-end. Scott Asheton, qui jouait sur le dernier album du groupe paru en 2013, "Ready to die", a succombé à une maladie indéterminée à l'âge de 64 ans.

Son frère, le guitariste Ron Asheton, l'avait précédé dans la mort : il s'est éteint en janvier 2009.

"Mon grand ami Scott Asheton est mort hier soir", a écrit Iggy Pop sur sa page Facebook. "Scott était un grand artiste, je n'ai jamais entendu quiconque jouer de la batterie avec plus de sens que Scott Asheton. Il était comme mon frère. Lui et Ron laissent au monde un immense héritage. Les Ashetons ont toujours été et continuent à être ma seconde famille. Mes pensées vont à sa soeur Kathy, sa femme Liz et sa fille Leanna, qui était la lumière de sa vie."
The Stooges : Dave Alexander, Iggy Pop, Scott Asheton (au fond) et Ron Asheton.

The Stooges : Dave Alexander, Iggy Pop, Scott Asheton (au fond) et Ron Asheton.

© DR
Les précurseurs du punk
Scott Asheton et son frère Ron avaient fondé les Stooges en 1967 à Ann Arbor, près de Detroit (USA), avec le bassiste Dave Alexander et le chanteur Jim Osterberg, alias Iggy Pop.

Dès leurs débuts, les Stooges fourbissent un rock sauvage et désenchanté qui pulvérise en intensité scénique tout ce qui a été fait jusqu’alors : drogué à mort, Iggy fait de chaque concert un happening dément où son sang coule sans compter. Il sera ensuite connu plus tard pour se mettre régulièrement à poil sur scène. Reflets de cette furia scénique, leurs trois séminaux premiers albums (The Stooges en 1969, produit par John Cale, Fun House en 1970 et Raw Power en 1973) en font les précurseurs du punk.

Après l'échec commercial de leur troisième album,  les Stooges se séparent à l'initiative d'Iggy Pop, parti tenter sa chance en solo sous le parrainnage de David Bowie.

Durant les vingt années suivantes, tandis que l'astre Iggy Pop trace son chemin avec un certain éclat, les frères Asheton vivotent dans différentes formations. A la fin des années 70, Scott Asheton joue avec Fred Sonic Smith du MC5 dans le groupe culte Sonic's Rendez-Vous Band mais aussi au sein de Scot's Pirates, Rat Race Choir et son propre groupe Rock Action.
La renaissance dans les années 2000
En 2000, Ron Asheton recommence à jouer avec son frère Scott et se produit en compagnie de Mike Watt sous le nom "The New Stooges".

Après les avoir vus jouer, Iggy Pop décide de relancer le groupe d'origine.
 
Cette reformation se concrétise avec un bel écho en 2003 sur l'album d'Iggy "Skull Ring". Un nouvel album des Stooges avec les frères Asheton, "The Weirdness", sort en 2007. Dans la foulée, le groupe mène une tournée mondiale unanimement saluée, chacun semblant en grande forme.

Après la mort de Ron Asheton en 2009, les Stooges ont continué à se produire, avec le guitariste James Williamson (qui avait pris un temps la place de Ron Asheton sur l'album "Raw Power").

Scott Asheton joue encore de la batterie sur le dernier album du groupe sorti en 2013, "Ready to die". Mais il avait été contraint d'abandonner les concerts après une crise cardiaque survenue sur la tournée 2011.